Première > Français > La littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle > Outils d'analyse du genre argumentatif

OUTILS D'ANALYSE DU GENRE ARGUMENTATIF

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Convaincre : raisonnements par concession & par l'absurde

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

3. Le raisonnement par concession

Le raisonnement par concession c’est commencer par admettre certains éléments de la thèse adverse pour mieux la dénoncer. Par exemple « je sais que Norah n’a pas le droit de sortir sans ses parents » (il s’agit ici d’un élément de la thèse adverse qu’on commence par admettre) « mais Norah semble triste, dépressive, et en plus les professeurs lui reprochent son manque de maturité et d’autonomie » (après avoir admis un élément de la thèse adverse, on repousse cette thèse), « donc si vous voulez que Norah gagne en maturité, laissez-la sortir ».

 

4. Le raisonnement par l’absurde

Le raisonnement par l’absurde c’est démonter les conséquences absurdes que pourrez avoir la thèse adverse. Par exemple « Je n’aurais pas le droit de sortir car tu me l’ordonnes, mais si tu m’ordonnais de me jeter par la fenêtre, devrais-je t’écouter ? ». Ici donc, la thèse adverse est rejetée par une analogie avec une action absurde (se jeter par la fenêtre).