Première Générale > Géopolitique et sciences politiques > Comprendre un régime politique : la démocratie > Participer ou être représenté ? La pensée de B. Constant

PARTICIPER OU ÊTRE REPRÉSENTÉ ? LA PENSÉE DE B. CONSTANT

Tu dois disposer d'un abonnement
pour regarder la vidéo

L'abonnement aux Bons Profs permet de profiter de toutes les vidéos de rappels de cours dans toutes les matières de la 6e à la Terminale.

Ces vidéos sont présentées par des professeurs de l'Education nationale et permettent de revoir en quelques minutes toutes les notions du cours.

Demande à tes parents de te créer un compte. C'est très simple et tu pourras démarrer tes révisions immédiatement.

PARTICIPER OU ÊTRE REPRÉSENTÉ : BENJAMIN CONSTANT ET LA DÉMOCRATIE

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La réflexion se poursuit sur la démocratie avec un saut considérable dans l’Histoire pour passer de l’Athènes du Ve siècle avant J.-C. à la France de la fin du XVIIe et du début du XIXe siècle avec la personnalité de Benjamin Constant. Il est le grand penseur de la liberté individuelle dans un cadre démocratique.

La liberté individuelle n’est plus la liberté des anciens, qui était collective, mais c’est une liberté qui repose sur des droits individuels et sur la protection contre deux risques : la confiscation de la démocratie et de la liberté par l’Etat et la menace de la tyrannie des masses en régime démocratique. Au XXe siècle, le philosophe anglais Isaiah Berlin le présentait comme le plus éloquent de tous les penseurs de la liberté et de la vie privée.

 

I. Une formation intellectuelle libérale

 

Dans un premier temps, Benjamin Constant a reçu une formation intellectuelle libérale. Il est né en 1767 à Lausanne dans une famille française qui s’était exilée en Suisse à cause des persécutions religieuses contre les protestants. Sa famille l’envoie à Édimbourg en Ecosse pour étudier auprès des grand maîtres du libéralisme naissant : Adam Smith et Adam Ferguson. Il apprend à leurs côtés les libertés mais également l’individualisme.

A partir de 1789, il revient en France et sa formation intellectuelle libérale se confronte à la période de la Terreur. Benjamin Constant rallie à cette époque le Groupe des idéologues créé en 1795 par Antoine Destutt de Tracy et d’autres savants qui voulaient se mettre au service de Napoléon pour permettre aux hommes de sciences de participer au gouverne

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.