Première > SVT > Transmission, variation et expression du patrimoine génétique > La réplication de l'ADN

LA RÉPLICATION DE L'ADN

Exercice - La réplication semi-conservative



L'énoncé

Taylor en 1957 réalise des cultures de jeune racine sur un milieu contenant des nucléotides non radioactifs sur plusieurs générations. Ces racines sont ensuite placées pendant la durée d'une interphase dans un milieu contenant de la thymidine tritiée (nucléotide T dont les hydrogènes sont remplacés par l’isotope radioactif 3H, le tritium) (milieu 1), puis elles sont soigneusement lavées et placées dans un milieu contenant de la thymidine non radioactive (milieu 2).

Dans un premier temps, il prélève des cellules du milieu 2 après un temps permettant aux cellules de finir leur cycle cellulaire commencé dans le milieu 1. Le résultat est schématisé en G0.

Puis il recommence la même préparation avec des cellules prélevées dans le milieu 2 après un temps permettant aux cellules d'effectuer un cycle cellulaire supplémentaire (résultat schématisé en G1, ou deux cycles cellulaires (résultat schématisé en G2).

 15d448c276656d6d4803089aa1d1d27b9000822b.png


  • Question 1

    Après avoir rappelé par un texte le principe général de réplication semi-conservative, montrez que les résultats des expériences confirment ce modèle de réplication de l'ADN.

    Remarque : Une chromatide est radioactive même si elle contient de la thymine radioactive sur un seul brin d’ADN.

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.