Quatrième > Allemand > Grammaire > La négation : kein ou nicht ?

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La négation : kein ou nicht ?

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Kein

 

- Kein s’utilise quand la négation porte sur un nom ou un groupe nominal. Exemple : on me demande si j’ai un chat, en allemand : « Hast du eine Katze? ». On peut répondre par l’affirmative ou par la négative. Donc si j’en ai un, je réponds « Ich habe eine Katze ». Si je n’en ai pas, j’ai recours à la négation avec « kein », puisque le chat est un nom commun, donc : « Ich habe keine Katze ».

Au départ, on a « eine » et dans la négation en allemand cela donne « keine ». Attention, le piège est de laisser « keine » et « eine » dans la même phrase. Beaucoup de francophones font cette erreur. Pour conclure, « kein » peut être utilisé quand la négation porte sur un nom qui est précédé d’un article indéfini.

 

- Kein peut être utilisé lorsque nous avons la situation suivante. On me demande si je bois du café, en allemand : « Trinkst du Kaffee? ». Je peux répondre par l’affirmative « Ja, ich trinke Kaffee. » On utilise l’article zéro en allemand qu’on appelle aussi article négatif. En allemand, « du » ne se traduit pas. Je bois « du café » c’est « ich trinke Kaffee ». Si je n’en bois pas, on passe à la forme négative : « Ich trinke keinen Kaffee ». « Kaffee » est un nom commun, on emploie donc « kein » et on respecte le genre masculin : « keinen ».  Pour résumer, « kein » peut être utilisé lorsque la négation porte sur un nom, lorsqu’il est précédé d’un article indéfini, « eine Katze » par exemple, ou lorsqu’il est précédé d’un article zéro.

 

- Kein se décline comme « ein ». Par exemple, kein devient keine au féminin, selon le même modèle qui s’applique pour ein. « kein » remplace et intègre l’article indéfini. En cas de doute, dans la plupart des cas en allemand, on peut passer par le français pour voir si on peut remplacer par « pas de ». Exemple : « Est-ce que tu as un chat ? ». « Non je n’ai pas de chat », pour cet exemple on a « kein » en allemand. Même chose pour le café : « Est-ce que tu bois du café? ». « Non, je ne bois pas de café », on utilise « keinen » en allemand. Ce test permet de repérer quand on peut mettre « kein ».

 

II. Nicht

 

Nicht est utilisé dans tous les cas qui ne sont pas concernés par « kein ». Attention à ne pas confondre nicht avec « nichts » en allemand. « Nicht » veut dire « pas », tandis que « nichts » veut dire « rien ». C’est le contraire de « etwas », de quelque chose.

 

- Nicht est utilisé par exemple lorsque la négation porte sur un verbe. Exemple : si on me demande si je dors : « Schläfst du? ». Je peux répondre par l’affirmative : « Ja, ich schlafe » ou par la négative : « Ich schlafe nicht ». « Nicht » vient ici juste après le verbe.

 

- «Nicht peut aussi s’utiliser quand la négation porte sur l’adjectif. Exemple : « Ich bin kreativ » devient « Ich bin nicht kreativ » si je ne le suis pas. La négation porte sur « kreativ ». Autre exemple : lorsque la négation porte sur un groupe prépositionnel. Un groupe prépositionnel regroupe souvent des compléments de temps, de lieu, dès qu’il y a une préposition qui commence le complément. Exemple : quand je parle du lieu où j’habite, j’utilise la préposition « in », donc il s’agit d’un groupe prépositionnel. Si on me demande où est-ce que j’habite : « Wo wohnst du? », je peux répondre « Ich wohne in Wien ». Si je souhaite répondre par la négative, je n’habite pas à Vienne, on a « Nein, ich wohne nicht in Wien ». Le « nicht » vient juste avant « in Wien » car la négation porte sur « in Wien », sur le groupe prépositionnel, c’est pourquoi j’utilise « nicht ».