Quatrième > Enseignement moral et civique > L'engagement individuel et collectif > L'engagement citoyen

Agir pour l'égalité et refuser les discriminations

Permalien

Télécharger la fiche de cours

De quelle façon l'égalité participe à la lutte contre les discriminations ?

 

I. « Les gens ont quelque chose en commun : ils sont tous différents », Robert Zend

 

A travers cette citation, Robert Zend, écrivain hongrois, explique que les hommes vivent chacun avec leurs propres caractères, leurs propres critères et sont tous différents.

L'égalité est la façon dont nous nous comportons les uns avec les autres. Aucune personne n'est supérieure et personne n'a autorité sur quelqu'un d'autre. Nous sommes tous nés avec les mêmes droits et devoirs et cela doit être respecté.

Cette notion d'égalité s'est construite dans le temps. En effet, durant le Moyen Age, les seigneurs avaient toujours plus de pouvoirs que les paysans. Depuis 1789, à la Révolution française et surtout grâce à un texte officiel qui est la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen en France, la notion d'égalité est devenue une valeur fondamentale. Les gens ont donc les mêmes droits et les mêmes devoirs. Ils ont la possibilité d'avoir une vie à peu près identique s'ils le désirent. Cette valeur fondamentale, cette notion d'égalité est très importante en France. Elle en fait même partie de sa devise : liberté, égalité, fraternité.

 

Exemple de l'égalité face au droit de vote :

Le droit de vote a été acquis dans le temps. Dès le Moyen Age, il y avait de grosses inégalités : personne n’avait le droit de voter. A partir de 1789 et de la Révolution française, certaines personnes ont eu le droit au suffrage censitaire. Les personnes les plus fortunées qui pouvait payer l'impôt (le cens) ont eu la possibilité d'exprimer leur avis à travers un suffrage. A partir de 1848, l'évolution du droit de vote fait que tous les hommes de plus de 21 ans peuvent voter sans condition de ressources. C'est ce qu'on appelle le suffrage universel masculin. Il faut attendre 1944 pour que les femmes puissent obtenir le droit de vote et qu'il y ait un suffrage universel total.

 

Exemple de l'égalité dans l'accès à l’école :

Cette égalité apparaît aussi au collège, à travers le règlement intérieur. Dans le règlement intérieur, tout comme dans la loi en France, il est stipulé que les élèves et la population sont égaux. N'importe quel élève dans le collège a les mêmes droits et les mêmes devoirs qu'un autre, que ce soit un élève de sixième ou de troisième. Face aux inégalités et aux apprentissages, le collège ou même l'État mettent en place un certain nombre de dispositifs pour venir en aide aux élèves. Par exemple, la présence d'une AVS pour des élèves en difficulté ou la mise en place des bourses pour les familles qui n'ont pas beaucoup d'argent ou pas la possibilité de payer tous les frais de scolarité. On a également le dispositif « devoirs faits » qui est mis en place pour aider les élèves à faire leurs devoirs lorsque certains parents n'ont pas la possibilité de les aider.

 

Il existe ainsi de multiples dispositifs qui ont pour objectif de réduire les inégalités.

 

II. Refuser et combattre les discriminations

 

Discrimination : la discrimination est le fait de juger les gens en fonction de leurs différences. Les inégalités et les différences qui forment l'être humain amènent parfois à des discriminations. Il est important que cette discrimination soit dénoncée et qu'on lutte contre cette possibilité. Tout le monde peut être amené à discriminer une personne à travers un premier regard, à travers un jugement qui apporte ce qu'on appelle les préjugés.

Différences : toutes les différences entre les hommes, les femmes et les enfants créent des discriminations et sont parfois utilisées pour rejeter les gens. Cette forme de rejet de la différence est une discrimination. En France, on considère qu'il y a à peu près une vingtaine de discriminations. Par exemple, cela peut être le sexisme (la différence entre les hommes et les femmes) ou l'homophobie. Il existe aussi la xénophobie qui est la crainte et la discrimination des étrangers.

Ça peut être face à la religion, face au handicap ou une discrimination liée à l'origine sociale. Toute différence est une excuse pour discriminer ou pour dévaloriser la personne. Il est très important de les combattre car toutes les différences forment la richesse du monde. Si quelqu'un est victime de discrimination au collège, on peut très facilement en parler (surveillants, CPE, principal, profs). En dehors du collège, on peut également être aidé par des associations.

La discrimination est punie par la loi. Toute forme de discrimination peut être sanctionnée. Nos différences forment la richesse de notre monde et sans ces différences qui nous caractérisent, le monde serait pauvre et concentré dans une forme d'immobilisme. On serait tous formatés à vivre exactement pareil.