Quatrième Générale > Allemand > Grammaire > Les relatives

Les relatives

Permalien

Télécharger la fiche de cours

Les relatives vont être très utiles en allemand pour apporter une précision sur quelqu’un ou quelque chose.

 

I. Les pièges « classiques »

 

Il ne faut pas se baser sur l’anglais ou le français avec les mots interrogatifs. Par exemple avec « L’homme qui … ». On ne doit pas traduire par « Der Mann, wer … », « Der Mann, wo… ». De même pour « L’homme que… » qui ne se traduit pas par « Der Mann, was… ».

 

II. Bien choisir le pronom relatif

 

Pour éviter ce piège, il faut retenir une règle simple liée aux pronoms relatifs.

Les pronoms en allemand ressemblent étrangement aux articles définis en allemand. Voici un tableau regroupant ces informations :

  Cas Fonction Masculin Féminin Neutre Pluriel
qui N sujet / attribut du sujet der die das die
que A COD den die das die

à qui

auquel

D COI dem der dem denen
dont G complément du nom dessen deren dessen deren

 

Quand on a deux phrases que l’on veut relier en une seule, il faut regarder la composition des deux propositions.

Par exemple : « Ich besuche meine Oma. Sie ist 80. ». On peut modifier la phrase comme ceci : « Ich besuche meine Oma, … 80 ist. » A la place des pointillés, on doit mettre un pronom féminin singulier qui a la fonction de sujet donc on va utiliser le nominatif : « die ». Donc « Ich besuche meine Oma, die 80 ist. » Le verbe est à la fin et le sujet au début de la relative.

Un autre exemple : « Ist es der Computer, … du gekauft hast ? » Le pronom à insérer est masculin singulier en position d’objet (COD) : c’est « den ». On a alors : « Ist es der Computer, den du gekauft hast ? » Pour se simplifier la vie, on peut retenir des équivalents en français des pronoms relatifs en allemand. « Qui » correspond à la première ligne, « que » à la deuxième ligne, « à qui, auquel » à la troisième ligne, « dont » à la quatrième ligne.

 

III. Remarques 

 

On peut avoir une préposition qui va être combinée avec un pronom relatif : « avec laquelle » peut être traduit par « mit + datif féminin » soit « mit der ». Quand on utilise le génitif, on n’a pas d’article. Si on a « eine Nachbarin, deren Eltern… », on parle bien de l’appartenance sans avoir mis de pronom relatif avant « Eltern ».