Quatrième > SVT > Le corps humain et la santé > Reproduction et contrôle hormonal

REPRODUCTION ET CONTRÔLE HORMONAL

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La contraception

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La contraception est l’ensemble des moyens et des méthodes qui permettent à un rapport sexuel de ne pas provoquer de grossesse, donc de ne pas être fécondant.

En 1920, une loi apparaît interdisant complètement la contraception. Il faut attendre 1967 pour que la contraception soit à nouveau autorisée. En 1975, la loi Veil permet le remboursement de certains moyens contraceptifs et autorise l’avortement.

 

I. Les différents moyens contraceptifs (autre que la pilule)

 

- Les préservatifs (masculins et féminins) bloquent les spermatozoïdes. Ils ont l’avantage d'être les seuls moyens de contraception à protéger contre les IST (infections sexuellement transmissibles).

- Les spermicides tuent ou désactivent les spermatozoïdes, leur efficacité n’est pas de 100 %. C’est un moyen de contraception chimique mais qui ne protège pas des IST.

- Les stérilets ou dispositifs intra-utérin sont placés dans l’utérus. Il en existe deux type : les dispositifs au cuivre (le cuivre sécrète certaines substances qui vont désactiver les spermatozoïdes) et les dispositifs aux hormones (les hormones vont jouer le même rôle que la pilule).

 

II. Fonctionnement de la pilule contraceptive

 

La pilule ou les implants sous-cutanés ont pour rôle de sécréter dans le sang des hormones qui sont naturellement produites : les œstrogènes et la progestérone. La pilule va empêcher le pic d’œstrogène et va lisser ses concentrations, l’ovulation est ainsi bloquée. La présence de progestérone participe à l’amincissement de la muqueuse utérine, rendant la nidification plus complexe, et rendant les glaires du col de l’utérus beaucoup plus denses ce qui va empêcher les spermatozoïdes de progresser dans l’utérus.

 

 

III. Contraception d'urgence

 

Il existe deux moyens de contraception d’urgence, qui ne sont pas des moyens contraceptifs à utiliser régulièrement :

- la pilule du lendemain, à prendre dans les 48 heures maximum après un rapport sexuel non protégé. Elle va aussi empêcher l’ovulation et donc la fécondation.

- la pilule du sur-lendemain qui peut être prise jusqu’à 5 jours après le rapport sexuel.

Enfin, le RU486 dit aussi pilule abortive est également un moyen de contraception d’urgence. Il va détruire la muqueuse utérine et provoquer artificiellement des règles, ce qui fera chuter l’embryon qui s’y serait éventuellement implanté.