Seconde > Histoire-Géographie > Des mobilités généralisées > Les mobilités touristiques internationales

LES MOBILITÉS TOURISTIQUES INTERNATIONALES

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Les mobilités touristiques internationales

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Des flux croissants et sélectifs

 

A. Des flux croissants

Les flux de touristes internationaux sont croissants : ils ne cessent d’augmenter et en 2017 on comptait 1,3 milliard de touristes internationaux. Cette augmentation des flux touristiques s’explique par la hausse des niveaux de vie mais aussi par la baisse des coûts de transport et notamment du transport aérien.

 

B. Des flux sélectifs

Ces flux sont sélectifs, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas également répartis sur la surface de la Terre. Ce sont les pays développés qui émettent et reçoivent le plus de touristes internationaux. Prenons l’exemple de l’Europe, qui émet et reçoit environ 40 % des touristes internationaux. Le pays le plus visité au monde est la France avec 87 millions de touristes, mais le pays qui enregistre les plus grands bénéfices avec le tourisme est les États-Unis.

Ces flux évoluent : les pays émergents tiennent un rôle de plus en plus important dans le tourisme international et la Chine est désormais le premier émetteur de touristes internationaux au monde. Ces flux se complexifient aussi. En effet, ils concernent encore majoritairement les pays développés mais on voit de plus en plus de flux des pays en développement vers d’autres pays en développement.

 

II. Le poids économique du tourisme

 

A. Un secteur économique dynamique

Le tourisme est un secteur économique très important, c’est un secteur économique dynamique. Il représente 10 % du PIB mondial et emploie une personne sur onze.

 

B. De nombreux acteurs

L’importance de ce secteur économique explique la multiplicité des acteurs engagés dans le tourisme. Il y a tout d’abord les tour-opérateurs qui organisent les voyages du début à la fin et qui sont très importants. Ils viennent majoritairement des pays développés.

Cependant, on voit apparaître de nouveaux acteurs issus des pays émergents. Il y a un renouvellement des acteurs et on peut penser notamment aux plateformes qui permettent de louer son propre appartement sur Internet. Les acteurs du tourisme ne sont pas seulement les grandes entreprises : il y a aussi un grand nombre de petites et moyennes entreprises. On peut prendre pour exemple les nombreux hôteliers, les restaurateurs ou les organisateurs de voyages thématiques.

 

C. Le tourisme, facteur du développement local

Le tourisme, par le poids économique qu’il représente, est un important facteur de développement local. En effet, pour accueillir les touristes, de nombreuses infrastructures sont construites comme des aéroports, des routes et les littoraux sont aussi aménagés. Dans plus d’un tiers des pays, le tourisme représente la première rentrée d’argent.

 

III. Les défis du tourisme international

 

A. Un secteur vulnérable

Le tourisme croissant, qui est un levier économique important, doit tout de même faire face à de nombreux défis. Le tourisme est d’abord un secteur vulnérable. Des pays comme la Tunisie ou l’Egypte, dont les revenus du tourisme étaient très importants, ont vu leurs revenus s’effondrer avec les attentats terroristes qui les ont touchés.

Le tourisme doit aussi faire face à des oppositions de la part de certaines populations. On peut penser à la ville de Barcelone ou de Dubrovnik où, de plus en plus, les populations locales s’opposent au tourisme de masse, accusé de dissoudre l’identité des territoires mais aussi de dégrader la ville.

 

B. La nécessité d’un tourisme durable

Le tourisme provoque des dommages environnementaux importants. À ce titre, il est important de favoriser l’émergence d’un tourisme durable, c’est-à-dire d’un tourisme qui serait peu consommateur en ressources naturelles et qui prendrait en compte les besoins des populations locales. Ce tourisme se développe mais il reste largement minoritaire dans le monde.