Seconde > SNT > La photographie numérique > Stage - Jpeg et raw


Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Jpeg et Raw

 

Les signaux électriques émis par le capteur CCD sont convertis en un fichier numérique brut, appelé fichier RAW. 

Ce fichier est l'équivalent moderne de la pellicule du temps de l'argentique, qui devait subir un traitement chimique avant d'être exploitée : le fichier doit subir un développement numérique afin d'être exploitable au format JPEG ou autre.

L'intérêt de ce type de fichier réside dans le nombre important d'informations qu'il contient (dans les ombres, dans les lumières, les détails) du fait qu'il corresponde au signal brut transmis par le capteur. 

Ce fichier est donc traité à l'aide d'un logiciel de développement numérique, qui permet de modifier la colorimétrie, la netteté, la balance des blancs de l'image, et les luminosités en basse et haute lumières.

Une fois les réglages convenablement choisis par le photographe, ce dernier peut exporter le résultat au fichier JPEG.

 

Le fichier JPEG est difficilement exploitable, car il contient moins d'informations que le fichier RAW : il s'agit d'un fichier compressé qui contient le code RGB de chaque pixel.

C'est donc un fichier beaucoup plus léger. 

 

Pour un usage quotidien des photos (mail, réseaux sociaux, documents ...), il sera privilégie un format plus léger, comme le format JPEG. 

Le choix du format de l'image appartient au détendeur de l'appareil photo. Il faut cependant garder en mémoire qu'enregistrer la photo au format RAW implique nécessairement d'utiliser en aval un logiciel de retouche numérique pour l'exploiter, nécessitant une bonne connaissance de ce genre de logiciels.

A l'inverse le fichier JPEG est immédiatement exploitable et provient des réglages automatiques de l'appareil, qui conviennent à produire une photographie de qualité dans la plupart des cas.