Seconde > SVT > Procréation et sexualité humaine > Le contrôle hormonal

LE CONTRÔLE HORMONAL

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le cycle ovarien et utérin

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Schéma de l’appareil génital interne de la femme

 

L'appareil génital interne féminin a deux organes principaux : les ovaires et l’utérus.

 

 

On peut voir les deux ovaires en jaune. Les ovaires sont les gonades : les organes qui produisent les cellules reproductrices (aussi appelées gamètes). Chez la femme ce sont les ovules.

On voit également l’utérus, relié aux ovaires par les trompes utérines, une de chaque côté (trompes de Fallope). Cet utérus possède une paroi utérine (ou endomètre) représentée en hachuré, de chaque côté et en haut. On parle aussi de muqueuse puisqu’il s’agit d’un tissu fin, fragile, renouvelé chaque mois.

Cet endomètre concerne les parois principales de l’utérus, il est plus fin au niveau de la zone de transition qu’on appelle le col de l’utérus et il est inexistant au niveau du vagin qui se trouve sous l’utérus.

 

II. Rôle des ovaires

 

 

À l’intérieur de cet ovaire (en jaune) est schématisé ce qui se passe de façon cyclique, chaque mois. Le cycle de la femme dure en moyenne 28 jours. Au cours de ce cycle, l’ovaire produit un ovule (en rouge). Cet ovule est éjecté de l’ovaire au moment de l’ovulation, le jour 14 du cycle.

L’ovule est capté par la trompe utérine et il y reste pendant environ 24h. Ce sont les 24h pendant lesquelles la femme est féconde et donc on peut tomber enceinte s’il y a un rapport sexuel.

L’ovule grandit dans l'ovaire au fur et à mesure du cycle. Il est inclus dans une structure faite de cellules qui le protègent et le nourrissent. On appelle cette structure un follicule (en orange). Ce follicule grossit et finit par libérer l’ovule dans la trompe le 14e jour.

Après l’ovulation, le follicule se transforme en une structure qui s’appelle le corps jaune et ce corps jaune finit par disparaître en fin de cycle, sauf si la femme est enceinte. Dans ce cas, le corps jaune est maintenu pendant toute la fin de la grossesse.

Sur ce schéma, un seul follicule est représenté, mais dans un ovaire, il y en a un certain nombre qui sont tous à des stades différents de croissance. Ils grandissent et libèrent un ovule, et ce, à chaque cycle entre la puberté et la ménopause.

 

III. Fonctionnement cyclique de l'endomètre

 

Graphique de l’évolution de la paroi de l’endomètre au cours du cycle

 

 

L’épaisseur de l’endomètre varie en fonction des jours du cycle :

- Au début du cycle la paroi s’affine. Le "R" représente les règles. Le premier jour du cycle est le premier jour des règles. Elles durent en moyenne 5 à 7 jours et pendant les règles la paroi de l’utérus (l'endomètre) se détache et est éliminée. Elle est ensuite renouvelée. Il y a donc un amincissement de la paroi de l’utérus formée au cycle précédent, du fait de l’élimination par l’écoulement des règles au niveau du vagin.

- Dès la fin des règles la paroi se reconstruit et s’épaissit progressivement jusqu’à son épaisseur maximale aux alentours du jour 14. Épaisseur qu'elle conserve tout le reste du cycle. À l'intérieur de l'épaisseur de la paroi, des replis et des vaisseaux sanguins (en rouge) se mettent en place. Sous sa forme la plus épaisse et donc la plus irriguée (par les vaisseaux sanguins), la paroi est apte à recevoir un éventuel embryon.

En effet, si l’ovule formé au cours du cycle est fécondé dans le haut de la trompe utérine, l’embryon formé va ensuite descendre la trompe et venir s’installer dans la paroi de l’utérus puis grossir pendant les 9 mois de grossesse. Au cours de cette grossesse, l’ensemble de la paroi s’épaissit en même temps que l’embryon se développe.

 

Conclusion

 

L’ovulation a lieu au jour 14, date à laquelle la paroi de l’utérus est apte à recevoir un embryon jusqu’au jour 28. Dans la première moitié du cycle, comme la paroi s’affine puis se reconstruit, elle n’est pas apte à recevoir un éventuel embryon. Pour cette raison, on dit que les deux cycles (ovarien et utérin) sont synchronisés.

En effet, dans le corps de la femme, l’organe produisant le gamète et l’organe susceptible d’accueillir l’embryon fonctionnent de façon synchrone : ils sont tous deux prêts en même temps pour une grossesse éventuelle.

Les ovaires et d’autres organes du corps de la femme produisent des hormones (molécules chimiques) qui circulent dans le sang, ce sont des messagers qui permettent de synchroniser le cycle ovarien et le cycle utérin.