Terminale Economique et Sociale > SES > Croissance, fluctuations et crises > Stage - Sources et limites de la croissance

STAGE - SOURCES ET LIMITES DE LA CROISSANCE

Exercice - Innovations technologiques et croissance endogène



L'énoncé

Document : Innovations technologiques et croissance endogène

La théorie de la croissance endogène cherche à expliquer par des facteurs économiques la pérennité de la croissance. Dans la continuité du modèle de Solow, dans lequel le progrès technique est essentiel mais exogène, c'est à l'endogénéisation de ce phénomène que ces travaux se sont consacrés.

Paul Romer (1990) a proposé une explication de la croissance fondée sur l'innovation technologique. Certaines entreprises feraient de la recherche-développement afin de mettre au point une nouvelle variété de biens d'équipement qu'elles produiront en situation de monopole grâce au dépôt d'un brevet assurant l'exclusivité de l'exploitation de cette innovation. La vente de ces biens d'équipement au secteur de production du bien final à un prix supérieur au coût de production permettrait de dégager des profits monopolistiques rémunérant l'activité de recherche. Dans ce modèle, c'est le rythme de l'innovation qui détermine le taux de croissance de long terme ; ce dernier est alors influencé par le niveau des dépenses en recherche-développement. […]

Gene Grossman et Elhanan Helpman (1991) et Philippe Aghion et Peter Howitt (1992) retiennent l'idée de destruction créatrice qui implique qu'une innovation tend à rendre obsolètes les précédentes, à la différence de Romer, qui privilégie l'idée qu'une innovation offre une nouvelle variété de biens qui s'ajoutent aux précédentes.

Les théoriciens de la croissance endogène ne distinguaient pas initialement entre innovation radicale (de grande taille) et innovation incrémentale (mineure). Pourtant, les innovations semblent se produire par grappes, par le jeu d'une innovation majeure qui en entraîne d'autres, plutôt que de façon continue, ce qui crée une croissance de nature cyclique, marquée par des cycles longs de type Kondratieff. Des développements mettent l'accent sur ce type d'innovations qui peut rendre compte des effets de la découverte de l'électricité ou de l'informatique (Helpman, 1998). Si le progrès technique est au cœur de la croissance, ne risque-t-il pas toutefois de s'essouffler ?

Jean-Olivier HAIRAULT, « Innovations technologiques et croissance endogène », in « MACROÉCONOMIE - Croissance économique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2017.


  • Question 1

    Présenter le document.

  • Question 2

    Rappeler l’essentiel de la théorie de la croissance exogène de R. Solow.

  • Question 3

    Expliquer le processus « d’endogénéisation » opéré par Paul Romer.

  • Question 4

    Définir la notion de « profits monopolistiques ».

  • Question 5

    Schématiser la théorie de Paul Romer telle que résumée dans le deuxième paragraphe.

  • Question 6

    Expliquer la notion de « grappe d’innovation ».

  • Question 7

    Rappeler les caractéristiques des cycles Kondratiev.

  • Question 8

    Résumer en un schéma, le plus simplifié possible, la théorie de la croissance endogène.

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.