Terminale Littéraire > Philosophie > Notions philosophiques > Le sujet

Tu dois disposer d'un abonnement
pour regarder la vidéo

L'abonnement aux Bons Profs permet de profiter de toutes les vidéos de rappels de cours dans toutes les matières de la 6e à la Terminale.

Ces vidéos sont présentées par des professeurs de l'Education nationale et permettent de revoir en quelques minutes toutes les notions du cours.

Demande à tes parents de te créer un compte. C'est très simple et tu pourras démarrer tes révisions immédiatement.


Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Sartre dit qu’autrui c’est « ce moi qui n’est pas moi ». Cette citation nous permet de voir qu’il y a 2 attributs opposés dans la notion d’autrui. Autrui c’est à la fois le même, une conscience comme moi ; mais c’est aussi l’autre, on a une conscience différente et une intériorité différente. C’est la raison pour laquelle on dit qu’autrui est un alter ego (alter = autre, ego = moi, donc un autre moi).

 

I. Puis je connaître autrui ?

La question du solipsisme est celle de savoir comment et à quelles conditions je peux prouver rationnellement l’existence d’un monde en dehors des représentations que j’en ai. Quels sont les arguments que je peux mobiliser et qui prouvent que le monde est en dehors de ce que je vois, de ce que j’entends, de ce que je perçois, de ce que je sens, etc. Si le problème se pose pour l’existence du monde en général, on voit qu’il est particulièrement important relativement à la présence d’autrui. En effet, je n’ai jamais directement accès à l’intériorité d’autrui, à sa conscience.

C’est ce que remarque Pascal dans un fragment de pensée intitulé Qu’est-ce que le Moi ?. En effet, Pascal dit que lorsque l’on dit que l’on aime quelqu’un, on dit qu’on l’aime pour ce qu’il est, pour « son Moi ». Or, ce n’est pas vrai. Pour Pascal, si par exemple j’aime une personne pour sa beauté, alors la beauté peut disparaître sans que le Moi de cette personne ne disparaisse. Et si cette beauté disparaît, je peux ne plus l’aimer. Donc ce n’est pas le Moi que j’aime si j’aime cette personne pour sa beauté. Si je l’aime pour ses qualités d’esprit (son jugement

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.