Terminale Scientifique > SVT > Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir (Spé SVT) > Annale - La glaciation au Permo-Carbonifère

ANNALE - LA GLACIATION AU PERMO-CARBONIFÈRE

Tu dois disposer d'un abonnement
pour regarder la vidéo

L'abonnement aux Bons Profs permet de profiter de toutes les vidéos de rappels de cours dans toutes les matières de la 6e à la Terminale.

Ces vidéos sont présentées par des professeurs de l'Education nationale et permettent de revoir en quelques minutes toutes les notions du cours.

Demande à tes parents de te créer un compte. C'est très simple et tu pourras démarrer tes révisions immédiatement.

ÉTUDE DES VARIATIONS CLIMATIQUES AUX GRANDES ÉCHELLES DE TEMPS

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Pour des échelles de temps qui s’échelonnent au-delà du million d’années, on a peu d’archives directes du type calottes de glace, bulles d’air dans la glace ou pollens conservés par exemple. On essaie donc d’utiliser d’autres outils pour reconstituer les climats passés, lointains. Ces outils font appel à l’étude des roches et on recherche s’il y a des traces d’êtres vivants ou de modifications particulières climatiques.

 

I. Les outils

 

A. Les fossiles

On utilise d’abord les fossiles, notamment les fossiles de flore. On peut prendre en exemple les fougères arborescentes, très grandes fougères qui ont existé notamment pendant la période Carbonifère il y a 300 millions d’années. La présence de ces fougères atteste d’une végétation luxuriante, qui nécessitait beaucoup d’eau et donc renseigne sur un climat de type équatorial et humide.

Un autre exemple qui utilise les indices de flore est l'indice stomatique. Les stomates sont les petites cellules qui se trouvent sur l’épiderme inférieur des feuilles d’arbres et qui leur permettent les échanges gazeux (approvisionnement en dioxyde de carbone et libération d’oxygène). L’indice stomatique est le pourcentage de stomates que l’on trouve sur l’épiderme inférieur d’une feuille par rapport au nombre total de cellules sur cette feuille. On a démontré que pour un certain nombre de plantes, plus la quantité de dioxyde de carbone atmosphérique augmente, plus l’indice stomatique est faible. Il y a une difficulté moindre pour la plante à s’approvisionner en dioxyde de carbone. Par exemple, le ginkgo biloba est présent sur Terre depuis 260 millions d’années. En étudiant son indice stomatique tout au long de cette période, on peut reconstituer le contenu de l’atmosphère en dioxyde de carbone et obteni

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire

Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.