Terminale Scientifique > SVT > Génétique et évolution > Stage - Crossing-over et brassage génétique

STAGE - CROSSING-OVER ET BRASSAGE GÉNÉTIQUE

Exercice d'application


Génétique et évolution

  • Exercice : Souris et brassage génétique

    Chez la souris, l’aspect du poil est sous la dépendance d’un seul gène dont on étudie ici deux allèles : l’allèle « poil raide » et l’allèle « poil frisé ». L’aspect de l’œil est sous la dépendance d’un seul autre gène dont on étudie ici deux allèles : l’allèle « œil normal », et l’allèle « œil mal formé ».

    À partir des résultats des deux croisements, montrez qu’il y a eu un brassage génétique au cours de la formation des gamètes chez les individus de la F1. Vous schématiserez le comportement des chromosomes qui permet d’expliquer ce brassage.

    Le premier croisement d’une souris de race pure de phénotype sauvage [poil raide , œil normal] avec une autre souris de race pure de phénotype [poil frisé , œil mal formé] donne une première génération de souris (F1) qui ont toutes le phénotype [poil raide , œil normal].

     

    Le deuxième croisement entre des souris de la F1 avec des souris double homozygote récessif donne les résultats statistiques suivants :

    -  32 souris à poil frisé et œil normal ;

    -  34 souris à poil frisé et œil mal formé ;

    -  31 souris à poil raide et œil normal ;

    -  33 souris à poil raide et œil mal formé.

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.