Terminale > SES > Mondialisation, finance internationale et intégration européenne > L'incontournable du chapitre

L'INCONTOURNABLE DU CHAPITRE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Quels sont les avantages économiques attendus de l’intégration économique ?

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

L’intégration économique européenne se manifeste par la construction d’un marché unique à l’échelle européenne. L’objectif final est bien-sûr d’obtenir un regain de croissance économique à l’intérieur de la zone. La question de comprendre le mécanisme de passage de la construction d’un marché économique unique à la croissance économique. Il y a trois processus principaux :

 

 

I. Baisse ou suppression des droits de douane

Dans un premier temps, l’intégration économique suppose la baisse ou la suppression des droits de douane. On ouvre les frontières pour qu’il y ait libre-circulation des marchandises. Cela a pour conséquence de faire baisser les coûts de production, et donc d’améliorer la compétitivité-prix. Cela va baisser les prix pour le consommateur, donc augmenter la demande, ce qui sera bénéfique à la croissance économique.

 

II. Ouverture à la concurrence

Ensuite, l’intégration économique crée une ouverture à la concurrence. Les entreprises de chaque pays sont soumises à la concurrence des entreprises des autres pays, ce qui va entraîner une recherche de baisse des coûts de production, pour améliorer la compétitivité-prix. Cela peut passer par une spécialisation, chaque pays cherchant à se spécialiser dans la production de certains biens pour obtenir ainsi des gains de productivité. Cela peut aussi passer par une compression des marges ou d’autres biais. L’objectif est de baisser les prix pour le consommateur, ce qui permettra une hausse de la demande et donc un regain de croissance économique. Par ailleurs, l’accroissement de la compétitivité-prix va permettre d’accroître les volumes de vente, donc l’offre, donc augmenter la production.

 

III. Accès à de nouveaux marchés

Avec un marché unique, l’ouverture des frontières entraîne l’augmentation de la taille des marchés auxquels s’adressent les entreprises. Cela va augmenter la production, donc permettre des économies d’échelle, et encore une fois de réduire les prix de production, de baisser les prix pour le consommateur, ce qui permettra une hausse de la demande et donc un regain de croissance économique. Cela permet aussi d’être plus près de la demande donc d’y répondre mieux et d’être plus visible, ce qui augmente la compétitivité hors-prix, donc d’accroître la demande, ce qui booste la croissance économique.

Un certain nombre de chemins ouverts par l’intégration économique aboutissent à la croissance. Par ailleurs, l’intégration économique permettra des transferts de technologie, puisque les produits vont circuler avec leur technologie. On peut s’attendre par ailleurs à plus de confiance des producteurs et des consommateurs, et un environnement plus favorable, ce qui est favorable à la croissance.