Troisième > Allemand > Méthodologie > Vocabulaire et expression

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Mémoriser plus facilement du vocabulaire - Partie 2

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Faire fiches de secours

Ces fiches de secours sont des petites fiches cartonnées, un peu comme les flash-cards, mais on peut les glisser à la fin de son carnet d’allemand. L’idée c’est qu’à chaque fois qu’on rencontre des nouveaux mots, on les met sur ces fiches. On oublie l’idée du répertoire alphabétique, ce n’est pas très pratique pour apprendre une langue, mais on peut par exemple trier d’un côté tous les verbes forts, ou faire une fiche pronoms personnels ou une pour les indications de temps. Quand on met des nouveaux mots sur cette liste, cela permet de la regarder et réactiver du vocabulaire.

 

La réactivation régulière

Si j’apprends 20 vocables et je ne les réactive pas, une semaine après je les aurai oublié. L’idée est de s’entraîner comme un sportif qui prépare une compétition. Quand on prépare une évaluation, il faut éviter d’attendre la veille et d’apprendre tout d’un coup, mais plutôt de travailler régulièrement et de réactiver. On peut essayer d’utiliser des mots qu’on connaît dans un autre contexte, ce qui permet d’enrichir son vocabulaire. C’est quelque chose qui se fait sur la durée.

 

Quelques astuces pour enrichir son vocabulaire

On peut avoir recours aux séries en VO ou aux films en VO, lire des articles sur internet ou regarder des vidéos en allemand ainsi que des youtuber, toujours en VO.

 

Trois techniques pour les geeks

- La première, c’est d’avoir recours aux applications. Il y en a beaucoup à conseiller :

- L’application de l’OFAJ qui s’appelle MOBIDICO. C’est une appli sur laquelle on peut enregistrer ses mots favoris et il y a ensuite des jeux qui s’inspirent des mots que l’utilisateur a enregistré. On peut personnaliser sa liste de mots et il y a aussi un dictionnaire. C’est une appli gratuite qu’on peut mettre sur son téléphone, ça marche même hors connexion.

- Des applications qui permettent de s’interroger soi-même sur le vocabulaire sur le même principe que les flash-cards. Ça peut être lister les mots de vocabulaire qu’on veut apprendre et l’application interroge sur le mode aléatoire sous forme de jeu.

- Une autre possibilité est de s’enregistrer avec son téléphone et se réécouter. Pour ceux qui ont une mémoire auditive, on peut s’enregistrer d’abord avec le mot en français, ensuite en allemand, par exemple enregistrer « le chat : die Katze », « le chien : der Hund », etc. À chaque fois, on peut mettre en pause et vérifier si on a la bonne réponse. Une autre possibilité est de s’enregistrer et de raconter une petite histoire avec les mots à apprendre. À chaque écoute, on peut se souvenir des mots en contexte. On peut également chanter les mots sur une chanson qu’on aime et la mélodie permettra de les retenir.

- Une autre technique permet de paramétrer son environnement numérique. On peut par exemple, juste le temps d’une journée, mettre son téléphone en allemand, essayer d’envoyer des messages en allemand, essayer d’aller sur facebook, d’envoyer des mails en allemand. Cela permet d’apprendre des mots en contexte.