Troisième > Français > Conjugaison > Le conditionnel

LE CONDITIONNEL

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Le conditionnel

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Il existe deux valeurs du conditionnel : la valeur temporelle et la valeur modale.

 

Valeur temporelle

 

Le conditionnel n’est pas employé comme un mode mais comme un temps de l’indicatif.

Le conditionnel présent exprime le futur dans le passé. Exemple : « Je lui ai promis que je lui téléphonerais »

Le conditionnel passé exprime le futur antérieur dans le passé. Exemple : « Je lui ai promis que je lui téléphonerais quand je serais revenu ». Cela se passe dans le passé, mais le fait de téléphoner se passe après le fait de venir.

 

Valeur modale

 

Le conditionnel exprime l’hypothèse.

Dans la phrase simple, le conditionnel est associé à un complément circonstanciel de condition. Exemple « Elle réussirait son concours en persévérant » ou « Elle réussirait son concours à condition de persévérer ».

Dans la phrase complexe, le conditionnel est associé à une proposition subordonnée conjonctive souvent introduite par « si ». Exemple : « Si elle travaillait davantage, elle aurait de meilleures notes ». Ici, il y a une proposition subordonnée conjonctive employée à l’imparfait et une proposition principale employée au conditionnel. Le conditionnel s’emploie dans la proposition principale car c’est le fait d’obtenir de meilleures notes qui est soumis à condition de travailler davantage. Dans cette phrase, il s’agit d’un irréel du présent, c’est une hypothèse formulée mais non réalisée. Il peut y avoir également un irréel du passé : « Si elle avait travaillé davantage, elle aurait eu de meilleures notes ».

 

La valeur modale du conditionnel hypothétique peut exprimer aussi une réalité potentielle : une hypothèse qui ne s’est pas encore réalisée mais qui pourrait se réaliser dans le futur. Exemple : « Si elle travaillait davantage au second trimestre, elle aurait de meilleures notes ».

 

Le conditionnel peut avoir d’autres valeurs modales que l’hypothèse : il peut exprimer le doute, le regret, le souhait, l’incertitude ou l’atténuation. Exemple : pour ne pas brusquer quelqu’un, il est possible de dire « Tu pourrais ranger ta chambre » au lieu de dire « Range ta chambre ! ».