Troisième > Français > Étude du texte et de l'image > Stage - Récits narratifs et argumentatifs

STAGE - RÉCITS NARRATIFS ET ARGUMENTATIFS

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

L'écriture argumentative

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Voici les principales étapes à suivre pour réussir un sujet d’argumentation :

 

I. Lecture de la consigne

 

- Isoler les mots clés, souligner les mots qui semblent importants

- Identifier le type du sujet pour savoir les attentes : est-ce que le sujet demande d’étayer une thèse ou de la réfuter ? Ou au contraire, est-ce que le sujet demande une argumentation en deux parties qui consiste à établir le pour ou le contre ?

 

II. Le brouillon

 

Une fois que le sujet est lu, analysé, réfléchi, il faut passer au brouillon. Dessus, il faut mettre les idées, pas forcément dans l’ordre, en sachant qu’une idée correspond à un argument. À chaque fois, il faut associer un exemple à un argument. Privilégier les exemples littéraires.

 

III. Le plan

 

La troisième étape : regrouper les idées dans un plan. Il existe trois types de plans.

- Plan « Pour / Contre » : établir la thèse puis la réfuter.

- Plan « Avantage / Inconvénients » : c’est le même principe que le plan « Pour / Contre », sauf qu’en plus, dans la conclusion, il faut apporter sa conclusion personnelle.

- Plan « Donnez votre avis » :  il s’agit choisir sa position et l’argumenter.

 

IV. Rédiger l’introduction

 

Une fois le plan élaboré, il faut passer à la réaction. Il faut commencer par l’introduction, elle doit être soignée car il s’agit du premier contact avec l’interlocuteur. Une introduction commence par la présentation du sujet puis de la problématique et se termine par l’annonce du plan.

 

V. Rédiger le développement et la conclusion

 

Après l’introduction, il faut sauter une ligne et passer au développement. Le développement est construit en paragraphes. Un paragraphe correspond à une idée. À chaque changement de paragraphe, il faut sauter une ligne et laisser un alinéa pour montrer le changement d’idée.

Après le développement, il faut sauter une ligne et passer à la conclusion. La rédaction de la conclusion peut être un résumé rapide ou une prise de position personnelle.

 

VI. Relecture

 

Il ne faut pas négliger la relecture pour faire bonne impression sur le correcteur.