Troisième > Français > Se raconter, se représenter > Qui parle à qui ?

QUI PARLE À QUI ? (Accès libre)

Exercice - Deux incipits et trois postures



L'énoncé

Incipit n°1 : La Condition humaine, André Malraux, 1933

"Tchen tenterait-il de lever la moustiquaire ? Frapperait-il au travers ? L'angoisse lui tordait l'estomac ; il connaissait sa propre fermeté, mais n'était capable en cet instant que d'y songer avec hébétude, fasciné par ce tas de mousseline blanche qui tombait du plafond sur un corps moins visible qu'une ombre, et d'où sortait seulement ce pied à demi incliné par le sommeil, vivant quand même - de la chair d'homme. La seule lumière venait du building voisin : un grand rectangle d'électricité pâle, coupé par les barreaux de la fenêtre dont l'un rayait le lit juste au-dessous du pied comme pour en accentuer le volume et la vie. Quatre ou cinq klaxons sonnèrent à la fois. Découvert ? Combattre, combattre des ennemis qui se défendent, des ennemis éveillés !"

 

Incipit n°2 : Le Horla, Guy de Maupassant, 1886

"Quelle journée admirable ! J'ai passé toute la matinée étendu sur l'herbe, devant ma maison, sous l'énorme platane qui la couvre, l'abrite et l'ombrage toute entière. J'aime ce pays, et j'aime y vivre parce que j'y ai mes racines, ces profondes et délicates racines, qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l'attachent à ce qu'on pense et à ce qu'on mange, aux usages comme aux nourritures, aux locutions locales, aux intonations des paysans, aux odeurs du sol, des villages et de l'air lui-même.

J'aime ma maison où j'ai grandi. De mes fenêtres je vois la Seine qui coule, le long de mon jardin, derrière la route, presque chez moi, la grande et large Seine, qui va de Rouen au Havre, couverte de bateaux qui passent."


  • Question 1

    Relever dans chacun des incipits les marques des personnages en présence.

  • Question 2

    Le second incipit est-il nécessairement une autobiographie ? Quelle est la condition à remplir pour qu'il le soit ?

  • Question 3

    Quels sont les points de vue employés par les narrateurs dans chacun de ces deux incipits ?