Troisième > Histoire-Géographie > Françaises et Français dans une République repensée > 1944-1947 : Refonder la République, redéfinir la démocratie

1944-1947 : REFONDER LA RÉPUBLIQUE, REDÉFINIR LA DÉMOCRATIE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

1944-1947 : refonder la République, redéfinir la démocratie

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La période de 1944 à 1947 est une période très courte, seulement 3 ans, mais c’est une période décisive pour la France. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il s’agit d’une période durant laquelle la France se reconstruit et se modernise. C’est un moment charnière où la France sort d’une guerre difficile.

 

I. Le retour à la république

 

1944 marque le retour de la République. Pendant pratiquement toute la guerre, la France a été occupée par l’Allemagne au nord, et gouvernée par le régime de Vichy au sud, gouvernement collaborateur dans la zone libre. Au même moment, la Résistance, et notamment celle dirigée par le général de Gaulle, a mené dans l’ombre une action militaire contre l’occupant et contre le régime de Vichy. C’est cette France résistante qui exerce le pouvoir au lendemain de la guerre, puisque le Gouvernement provisoire de la république française (GPRF), dirigé par le général de Gaulle, est reconnu par les Alliés américain et soviétique. Il est en charge des affaires du pays au moment où le régime de Vichy agonise et finit par disparaître avant qu’on en juge les responsables.

Alors comment reconstruire la France ? Comment refonder la République ? Comment redéfinir la démocratie dans cette période troublée de la fin de la guerre ?

Il faut revenir à un texte fondamental, le programme du Conseil national de la Résistance (CNR). Cette organisation clandestine existe en France depuis 1943 et établit en mars 1944 un programme dont les trois points vont commander la reconstruction de la France :

- Premièrement le retour à la démocratie après la dictature du régime de Vichy et la proclamation des valeurs démocratiques et républicaines.

- Deuxièmement, pour la reconstruction, le programme prévoit la nationalisation d’une grande partie de l’économie française (les banques et assurances, le secteur de l’énergie, les mines, les sociétés de chemin de fer, etc.) afin que l’État puisse contrôler la reconstruction.

- Troisièmement, le projet d’une Sécurité sociale. Effectivement, la IVe  République, créée en 1946, sera dite sociale, l’expression « République sociale » figurant dans la Constitution. On revient donc en arrière, dans la tradition républicaine démocratique française d’avant 1940, mais avec l’idée de la renouveler et de l’améliorer.

 

II. De nouvelles institutions

 

Pour cela, il faut passer par de nouvelles institutions. Ces institutions sont approuvées difficilement, en 1946, et donnent lieu à une nouvelle République : la IVe République.

Depuis avril 1944, les femmes votent en France, ce qui modifie le corps électoral. Le rêve des Résistants était de fonder un grand parti apte à gouverner la France après-guerre. Mais les partis traditionnels, la Section française de l’internationale ouvrière (SFIO, ancêtre du PS), le Parti communiste français (PCF), etc., reprennent leurs droits après la guerre, et vont contribuer à établir cette constitution qui présente un certain nombre d’inconvénients.

C’est une constitution très démocratique car elle donne un rôle très important au Parlement (Assemblée nationale + Conseil de la République). Or, ce sont les députés au sein de l’Assemblée nationale qui font la démocratie. Le gouvernement est déstabilisé par ce Parlement qui peut le faire tomber, d’autant plus que le président de la République, contrairement à aujourd’hui, a peu de pouvoir.

 

III. Une république rapidement fragilisée

 

En conséquence, la IVe République est caractérisée par une grande instabilité, elle est rapidement fragilisée. En 1947, commence la Guerre froide et cet affrontement entre Américains et Soviétiques plonge la France dans un nouveau type de conflit qui va avoir des conséquences très importantes sur la vie politique française et sur la démocratie. Entre 1944 et 1947, il y a une alliance entre les grands partis de gouvernement : la SFIO, le PCF, le Mouvement républicain populaire (MRP, centre-droit) et cette alliance vole en éclat en 1947 quand les communistes font le choix de s’allier à l’URSS, s’opposant ainsi à la politique étrangère de la France.

La IVe République portée par des idéaux très nobles est fortement fragilisée par l’instabilité gouvernementale. En l’espace d’une douzaine d’années, il y a eu une trentaine de gouvernements, avec une moyenne de vie d’environ six mois au pouvoir. Les problèmes qui se posent après 1945, notamment le problème des colonies, sont extrêmement difficiles à régler.

 

Conclusion

 

Des nombreux problèmes rencontrés par la IVe République va finalement naître en 1958, la Ve République, instaurée par le général de Gaulle. Tout en conservant les intentions qui ont présidées au rétablissement de la France en 1944, la Ve République proposera des institutions beaucoup plus solides, ce sont celles que nous connaissons encore aujourd’hui.