Troisième > Physique-Chimie > Annales > Annale - Sécurité dans l'habitat

Exercice d'application


Des signaux pour observer et communiquer

  • Exercice : Sécurité dans l’habitat - Annale Brevet

    Pour prévenir les intoxications domestiques, l’État encourage l’installation de détecteurs dans les habitations.

    Partie I – Détection de fumée

    Les détecteurs de fumée à principe optique (document 1) sont très utilisés. Un signal d’alarme s’enclenche lorsque la photodiode présente dans la chambre optique reçoit de la lumière. Une photodiode est un composant électrique ayant la capacité de détecter une lumière et de la convertir en courant électrique.

    Document 1 : schéma en coupe et principe de fonctionnement d’un détecteur de fumée à principe optique

    234971c58f183a42cea58e903ef693c4c03f2cc6.png

    1 : chambre optique
    2 : photodiode
    3 : diode électroluminescente (LED)
    4 : cache opaque
    5 : rayon de lumière
    6 : particules de fumée

    Question 1 : Nommer la source primaire de lumière contenue dans un détecteur de fumée optique.

    Question 2 : Expliquer pourquoi la photodiode détecte de la lumière en présence de fumée.

     

    Partie II – Détection de monoxyde de carbone

    Les chaudières à gaz des habitations fonctionnent grâce à la combustion du gaz de ville, composé essentiellement de méthane de formule chimique $CH_4.$ Au cours de leur fonctionnement, ces chaudières peuvent s’encrasser. Cela provoque une combustion incomplète du méthane. Des fumées et des gaz nocifs sont alors produits, notamment le monoxyde de carbone. Ce gaz transparent, inodore et toxique est responsable chaque année d’une centaine de décès en France.

    Question 3 : Parmi les propositions suivantes, recopier celle qui modélise la transformation chimique à l’origine de la formation de monoxyde de carbone dans une chaudière à gaz :

    Proposition 1 : $CH_4 +2O_2 \to CO_2 +2H_2O$

    Proposition 2 : $2C+O_2 \to 2CO$

    Proposition 3 : $2CH_4 +3O_2 \to 4H_2O+2CO$

    Question 4 : Pour prévenir le risque d’intoxication au monoxyde de carbone, on peut utiliser un détecteur spécifique. Il comporte un disque recouvert d’un gel. En présence de monoxyde de carbone, le gel s’assombrit et limite alors le passage de la lumière. L’alarme s’enclenche du fait de la diminution de l’éclairement.

    On souhaite modéliser le fonctionnement d’un tel détecteur, en réalisant un dispositif expérimental. Trois montages expérimentaux différents sont proposés :

     

    bf3f9ea0c460305c447c5487e36f180dcbdb47c3.png

    L’alarme s’active lorsque le « circuit de contrôle » C détecte une diminution importante de l’intensité électrique dans le circuit.
    Choisir parmi les trois montages expérimentaux celui qui correspond le mieux au fonctionnement d’un détecteur à monoxyde de carbone à disque. Argumenter la réponse en exploitant les documents 2, 3 et 4.

     

    Document 2 : symbole des composants

     afd780733dc801a2a6b4f3f9764b9afda015233a.png

    Document 3 : évolution de la résistance de la thermistance en fonction de la température

     c4ba1dda3cf97005bb952f8183354ffadf9fc16f.png

    Document 4 : évolution de la résistance d’une photorésistance en fonction de l’éclairement

    f56ef5164d0c6d4ed3b2cd0120dc5ae061b958e8.png

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.