Troisième > Physique-Chimie > Organisation et transformation de la matière > Annale - L'aspirine

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Atomes et ions

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Atomes et ions

 

La matière est constituée de tous petits grains de matière appelés les atomes.

 

I. Atomes

 

 

Les atomes sont eux-mêmes constitués d’un noyau, constitué de protons, chargés positivement, et de neutrons de charge nulle. Autour de ce noyau sont en mouvement des électrons, chargés négativement. La frontière de l’atome est ici représentée en pointillés et pour les dimensions de l’atome, on a environ un ordre de grandeur de 10-10 m. Ce sont des objets de très petites tailles.

Comment passe-t-on des atomes aux ions ?

 

II. Ions

 

Un ion est un atome qui a gagné ou perdu des électrons.

 

Exemple de l’atome de fluor

L’atome de fluor est représenté avec neuf charges positives dans son noyau (neuf protons), et neuf électrons en mouvement autour du noyau. Au niveau de la charge, on a neuf charges positives, neuf charges négatives donc on a une charge globale égale à zéro puisque tous les « plus » s’annulent avec les « moins ». C’est le cas de tous les atomes : ils sont dits électriquement neutres.

Si maintenant le fluor gagne un électron, on a un électron excédentaire. Donc on obtient neuf charges positives dans le noyau et dix charges positives autour du noyau. Il y a une charge négative excédentaire. On note l’ion qui a été obtenu : F- (la charge négative excédentaire notée en exposant). Les ions chargés négativement sont appelés les anions. Pour passer d’un atome à un anion, il faut gagner des électrons.

 

 

 

Exemple de l’atome de béryllium

L’atome de béryllium a quatre charges positives dans son noyau et quatre électrons autour du noyau  (quatre charges négatives). L’atome de béryllium, comme tous les atomes est électriquement neutre.

Si on enlève deux électrons, il ne reste plus que deux électrons autour du noyau de l’atome de béryllium. On a quatre charges positives dans le noyau et deux charges négatives autour du noyau, ce qui donne deux charges positives excédentaires. On note cet ion : Be2+ (deux charges plus excédentaires notées en exposant). Pour passer d’un atome à un ion chargé positivement, il faut une perte d’électrons. Les ions chargés positivement sont eux appelés cations.