Troisième > SVT > La planète Terre, l'environnement et l'action humaine > Mouvements de convection

MOUVEMENTS DE CONVECTION

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Mouvements de convection terrestre et mouvements lithosphériques

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

La Terre est découpée en plaques lithosphériques qui se déplacent les unes par rapport aux autres. En  interne, on observe des mouvements de convection, c’est-à-dire des déplacements de matériaux chauds en fonction de leur densité.

Voici un schéma d'une coupe du globe terrestre pour expliquer les mouvements internes, les mouvements de surface des plaques et le lien qui existe entre les deux.

 

 

I. Mouvements de convection terrestres

 

À certains niveaux de l’asthénosphère, les roches sont particulièrement chauffées, elles deviennent peu denses et se déplacent vers la surface du globe. Ensuite, elles se déplacent latéralement et finissent par redescendre en profondeur. On l’observe sur le schéma avec la boucle de convection au sein de l’asthénosphère. Ces mouvements sont dus au fait que la Terre dégage en permanence de l’énergie donc de la chaleur. Cette chaleur est accumulée au cœur de la planète.

Ces mouvements asthénosphériques sont le moteur des mouvements des plaques lithosphériques.

 

II. Mouvements des plaques lithosphériques

 

À la surface de la Terre, on a représenté la lithosphère continentale en rouge et la lithosphère océanique en bleu.

À l’aplomb des zones où du matériel asthénosphérique remonte vers la surface, on trouve des dorsales. Il y a une fusion partielle du matériel, formation d’un magma et du volcanisme. Les dorsales sont des zones de volcans, la plupart du temps sous l'océan (dorsale Pacifique, dorsale Atlantique), au niveau d’une remontée de matériel asthénosphérique, associées à des mouvements de divergence (éloignement).

À d’autres endroits du globe, une descente de matériel asthénosphérique froid et donc dense correspond à une zone de subduction qui est une zone en surface où du matériel plonge en profondeur. Les zones de subduction sont associées à des mouvements de convergence (rapprochement).

Zones de subduction et dorsales sont chacune associées à une partie de la zone de convection.

 

III. Marges passives

 

Les frontières entre océans et continents sont des zones où les plaques sont attachées l’une à l’autre. Elles ne correspondent pas à des zones de remontée ou de descente de matériel asthénosphérique et sont donc appelées marges passives. Ces marges passives ne sont le lieu ni de volcanisme, ni de sismicité.