Troisième > SVT > Le corps humain et la santé > Stage - L'absorption intestinale

STAGE - L'ABSORPTION INTESTINALE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La glycémie, le foie et le stockage des glucides

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Définition de la glycémie

 

La glycémie est le taux de glucose dans le sang, c’est-à-dire la concentration en sucre dans la circulation sanguine. On peut la mesurer, par exemple en faisant une prise de sang, elle est en moyenne de 1g de glucose par litre de sang.

- Si on fait cette mesure après un repas, la glycémie augmente, on appelle cela l’hyperglycémie car il y a plus de sucre dans le sang que la moyenne

- Si on fait cette mesure pendant le jeûne, quand on reste longtemps sans manger, on peut être en hypoglycémie. Si l’hypoglycémie est trop poussée, donc la glycémie beaucoup trop faible on peut faire des malaises.

 

II. Régulation de la glycémie

 

Ce taux de sucre dans le sang est à peu près constant et le corps régule la glycémie, c’est-à-dire qu’il y a un maintien de ce taux à environ 1g/L tout au long de la journée et de la nuit.

Cette régulation se fait grâce à l’intervention du foie, capable de stocker le glucose qu’il va prélever dans le sang. Il va surtout stocker après les repas, grâce à une hormone : l’insuline. Cette hormone ordonne au foie et aux muscles de stocker du glucose sous forme de glycogène qui est une grosse molécule de réserve.

Pendant le jeûne, le foie est capable de déstocker du glucose si besoin, ce qui permet d’en remettre dans la circulation sanguine afin de le distribuer aux organes qui en ont besoin. Donc, le foie joue, avec l’aide de l’insuline, un rôle de régulateur.

Les apports en sucre étant discontinus, puisque l’on ne mange pas de façon continue tout au long de la journée, le sucre issu de nos repas passe dans la circulation sanguine, une partie est utilisée par les organes et le reste est stocké par le foie, grâce aux ordres donnés par l’insuline. Le foie est ensuite capable de libérer de façon diffuse et continue du glucose, ce qui permet de maintenir le taux de sucre dans le sang constant, et du coup d’approvisionner les organes correctement.

Pour que les cellules fonctionnent et produisent de l’énergie, les organes ont besoin d’un taux de sucre à peu près constant qui est maintenu ainsi dans le sang grâce au foie.

La glycémie est donc régulée dans notre corps par le foie qui profite des apports issus de notre alimentation et  gère ce qui circule dans le sang. Si cette gestion, qui est faite par le foie et grâce à l’insuline, est mal faite, il peut y avoir une maladie nommée le diabète.