Le Blog
des Bons Profs !

Comment aider votre ado à réviser sans le stresser

ado-stressé-parent.jpg

Vous sentez monter la pression d’un cran chez votre ado à l'approche du bac ou du brevet.

En tant que parents vous avez un rôle majeur à jouer dans les révisions et la préparation de votre enfant aux examens. Encore faut-il trouver la bonne attitude pour l’aider sans l’étouffer ni le stresser.

Soyez à l’écoute et encouragez-le 

La période qui vous sépare des examens s’annonce tendue avec des moments de doute, d’épuisement ou de relâchement. Il est donc plus que jamais essentiel d’être à l’écoute de votre ado. Montrez lui que vous êtes là s’il a besoin de vous, que vous avez confiance en lui.

Encouragez-le par des petites phrases qui vont doper sa confiance comme: “Tu peux le faire”, “On croit en toi”, “Tu as ta chance, vas-y !”.

N’envisagez pas l’hypothèse d’un éventuel échec

On est parfois tenté de dédramatiser la situation en envisageant un possible échec à l’examen. Or cette attitude s’avère totalement contre-productive: votre ado pourrait être démotivé car il a besoin de sentir que vous croyez en lui. Le mot d’ordre est: POSITIVEZ quelles que soient ses difficultés.

Evitez de lui communiquez votre angoisse en lui mettant “la pression”

C’est tout à fait normal d’être angoissé pour son enfant mais essayer de relativiser: ce n’est pas vous qui devez revoir ses leçons et ce n’est pas vous non plus qui passerez le bac / le brevet ! Faites lui confiance et évitez de lui mettre inutilement toute pression supplémentaire; la pression, il l’a déjà au collège ou au lycée, même s’il ne le vous montre pas !

Ne lui imposez pas votre façon de faire

Avoir déjà vécu cette expérience nous laisse croire qu’on peut légitimement lui prodiguer toutes sortes de conseils. Même si ça part d’un bon sentiment, n’essayez pas de lui imposer un programme ou votre manière de réviser car les méthodes de travail et les mentalités ont changé depuis votre époque.

Proposez-lui une aide extérieure  

Si votre ado vous fait comprendre qu’il n’a pas envie de réviser avec vous, vous pouvez lui suggérer d’avoir recours à une aide extérieure de soutien scolaire qui l’aidera à planifier et anticiper ses révisions.

Des études ont montré que les adolescents et les adultes n’ont pas la même appréhension du temps. Pour nous parents, le bac ou le brevet dans un mois, c’est demain !

Ce n’est pas du tout le cas pour nos ados qui ont l’impression qu’ils ont encore largement le temps avant de s’y mettre. Or on sait que les ados ont du mal à planifier leurs révisions sur le moyen terme, d’où l’intérêt de leur fournir des outils qui vont les aider à réviser efficacement et sans stress (stages de dernières révisions  avant les examens, planning de révisions, annales et leurs corrigés en vidéo…).  

Veillez à son hygiène de vie

Les encouragements et le soutien passent aussi par de petites attentions au quotidien: demander aux frères et soeurs de faire moins de bruit lorsqu’il révise, lui préparer les petits plats qu’il aime, lui procurer pendant cette période une alimentation saine et équilibrée… 

Laissez-le souffler

Inutile de lui imposer de travailler des journées ou demi-journées entières: enchaîner 4 à 5 heures de révisions intensives sans pause s’avère inefficace. Des plages de 2 heures sont largement suffisantes. Au delà, proposez lui de s’aérer, d’aller retrouver des amis, de faire du sport… Le cerveau a besoin de déconnecter et de s’oxygéner pour mieux fonctionner ensuite.

De même, si vous trouvez qu’il révise trop: proposez-lui de faire des pauses régulières.

Bref, en cette période sous haute tension, le règle d’or est: Soyez à l’écoute, encouragez-le et surtout, restez ZEN !

 

Commentaires