Le Blog
des Bons Profs !

Comment ne plus être le distributeur de feuilles ?

Posté par Bertrand | 14/10/2015 |

distributeur-de-feuilles

En cours quand un prof dit “Sortez une feuille”, on voit souvent une partie de la classe se tourner vers une même personne : le distributeur officiel des feuilles.

Ils sont parfois deux ou trois mais il y a toujours un leader, celui qui ne faillit jamais, qui dit toujours oui et qui a en général 200 copies d’avance.

 

C’est toi ?

Tu en as assez de fournir la moitié de ta classe à chaque contrôle ? Ton budget fourniture a ruiné toute ta famille ? Que crains-tu en ne refusant jamais ?

De ne pas être apprécié, d’être perçu comme un égoïste, un radin ? C’est tout l’inverse en fait ! En donnant une feuille sans en avoir toujours envie, tu peux donner l’impression d’être un peu trop docile ; et à l’adolescence, ça passe mal avec les autres parce c’est justement la période où on affirme son caractère. En faisant ça, tu habitues aussi certains élèves à ne jamais avoir de feuilles. A quoi bon en acheter ? Il y a un distributeur en classe...

Il va donc falloir apprendre à dire non ! Tu peux bien sûr en donner de temps en temps, ça s’appelle de la générosité et c’est une immense qualité. Mais si tu penses qu’on abuse de toi, il faut que tu dises non : c’est d’ailleurs vrai pour toutes les situations de la vie.

Voici quelques conseils pour sortir de l’impasse

Les trucs à ne pas dire :

  • - T’as qu’à t’en acheter toi même ! (Trop agressif) ;
  • - Mes parents me l’ont interdit (Pas après le CE2) ;
  • - Je n’ai plus de feuilles (C’est grillé il t’en reste 190).

En revanche, tu peux toujours dire :

  • Ok, mais je te l’échange contre ta meuf (Ça calme bien)
  • Ok, mais tu portes mon sac pour le reste de la journée (Bel effet de surprise )

Il y a d’autres ruses bien sûr mais surtout, réponds toujours avec humour. Si tu fais la morale, tu joues le rôle de l’adulte et ça peut se retourner contre toi. Essaye tout ça en classe et fais nous part de tes commentaires.

À bientôt ;) !

Commentaires