Le Blog
des Bons Profs !

Je panique pour mon orientation, c’est normal ?

Posté par Bertrand | 08/01/2016 | | 2 commentaires

 

Comme bien des adolescents, tu te poses des questions sur ton orientation, sur ce que tu pourrais bien faire plus tard. En bref, tu te demandes quel adulte tu seras et si tu auras un job intéressant qui te fera vivre correctement.

Se poser les bonnes questions

panique-orientation

 

La question est légitime et tout le monde se l’est un jour posée. Les adultes, tes parents, se la posent encore car rien n’est figé pour eux : ils ont encore des choix à faire, et c’est tant mieux d’ailleurs sinon ils s’ennuieraient. Ce qui inquiète dans cette question est que le choix que tu dois faire à 16, 17 ou 18 ans va conditionner tout le reste de ta vie ; et tu te vois déjà, faire le même job jusqu’à la retraite. Pas très réjouissant et on comprend que présenté comme ça, tu sois en panique.

Le monde évolue et les métiers aussi

On a une bonne nouvelle pour toi ! À l’époque de tes grands-parents, on choisissait une formation, on décrochait un job, on faisait en sorte de ne pas être trop touché par le chômage et la retraite finissait un jour par arriver. Ce temps là est révolu. Aujourd’hui un jeune qui arrive sur le marché du travail aura sans doute l’occasion de faire plusieurs métiers au cours de sa vie. Pourquoi ? Certains métiers changent très vite aujourd’hui. Par exemple, avec les nouvelles technologies on voit apparaître chaque année de nouvelles fonctions. Même chose avec le vieillissement de la population, les problèmes environnementaux, etc. D’autres métiers ont aussi tendance à disparaître. Connais-tu beaucoup de forgerons, de scribes, de dentellières ? C’est la vie, le monde change ! Aujourd’hui, un salarié peut apprendre un nouveau métier ou reprendre ses études en continuant d’avoir des revenus. L’état et les entreprises encouragent d’ailleurs tout ça. Pas de panique donc. Tu vas faire un choix d’orientation au lycée puis un autre après le bac. Ces choix sont évidemment importants car il vont avoir de l’influence sur ta vie quotidienne. Tu dois prendre le temps de bien y réfléchir, d’en parler avec des profs, des conseillers d’orientation, des amis, ta famille…

Partir vivre une aventure

Et oui c’est vrai, il faudra un jour choisir. Et ce n’est pas facile parce que faire un choix oblige à renoncer aux autres chemins possibles. Mais si tu abordes ces questions sans inquiétude, sans avoir l’impression d’aller en prison mais au contraire de partir vivre une aventure, tu verras que ça va franchement te soulager.

Le mouvement, c'est la vie !

On ne va pas se mentir, le chômage ne sera pas résorbé demain et tu auras peut être un épisode sans activité au cours de ta vie. Mais pense à tout ce qui reste, les métiers que tu vas découvrir, les rencontres que tu vas faire et les projets que tu pourras réaliser. On va te confier une de nos devises : “La vie c’est le mouvement”. Alors bouge, fonce et fais toi plaisir ;)

À bientôt !

Commentaires

  • Cécile
    02/02/2016 le 16:58
    Bonjour. Si ces métiers te plaisent, il faut que tu te renseignes dessus, il faut regarder les études nécessaires et faire des listes de bons côtés et mauvais côtés (lieu d'étude, année d'étude, matières enseignées, coûts) pour arriver à se décider. Si des gens les exercent, c'est qu'ils ne sont pas aussi inaccessibles que ça ! Il faut croire en soi pour réussir et surtout faire quelque chose qui t'intéresse ! Si tu penses ne pas avoir une vision réaliste, tu peux rencontrer des gens qui font ce métier là où alors rencontrer des étudiants et leur demander de te parler de leur métier ou de leurs études. Souvent en posant des question, on est rassuré. Bonne chance :) !
  • Drucilla
    27/01/2016 le 15:02
    Hello!! J'adore votre devise "la vie c'est le mouvement". Je l'ai déjà adopté. Le problème que je rencontre est le fait que dans la vie presque tout me plaît, certes certains métiers me plaisent plus que d'autres, mais ils m'ont l'air inaccessible et je ne sais pas si ils me correspondent réellement. J'ai l'impression d'avoir peut être trop d'attentes et sûrement une vision pas très réaliste. Vous avez des conseils? Aidez moi, s'il vous plaît! Merci.