Le Blog
des Bons Profs !

Réviser efficacement avec les cartes mentales ou MindMap

Posté par Sabrina | 07/01/2021 |

  

Une carte mentale ? Mais c’est quoi exactement ?

Une carte mentale est un diagramme organisé autour d’une idée principale à partir de laquelle partent des ramifications présentant les idées secondaires.

Le concept a été développé durant les années 1970 par Tony Buzan, auteur de plusieurs livres à succès sur le sujet dont le fameux “une tête bien faite”. Il y recense les différents outils tirés de ses recherches à utiliser pour améliorer nos capacités intellectuelles et cognitives.

Par ailleurs, le cerveau fonctionne par association d’idées. En créant des liens entre des mots-clés et des illustrations sur une carte mentale, il est possible de les mémoriser plus facilement.

 

A quoi sert une carte mentale ?

Une carte mentale est un peu le couteau suisse des apprentissages.

Comme nous le disions plus haut, ce schéma reproduit visuellement le fonctionnement de la pensée avec des mots clés et des dessins simples et permet de

  • visualiser et classer ses idées pour mieux organiser son travail
  • apprendre plus vite et mieux ses cours
  • structurer ses idées en vue d’un exposé, d’un résumé de livre ou de la préparation d’un oral
  • développer son esprit de synthèse et avoir des réflexions diverses sur des problèmes ou projets à mettre en place en groupe ou en solo
  • retrouver le plaisir d’apprendre
  • et même prendre des notes en direct pendant les cours lorsque la méthode est acquise et que le niveau d'entrainement est assez avancé.

 

Comment faire sa propre carte mentale ?

 Il y a 5 règles de bases pour faire ses propres cartes mentales pas à pas, mais avant commençons par lister le matériel nécessaire pour se lancer.

Il faudra à votre enfant :

  • une feuille blanche sans ligne ni carreau à positionner en format paysage 
  • un crayon à papier ou un stylo
  • des crayons ou des feutres de couleurs 

 

Passons maintenant aux 5 règles de base : 

  • Règle n° 1 : Le coeur de carte 

Il s’agit ici d’inscrire au centre de la feuille le sujet du cours à apprendre dans une bulle, un ovale, un nuage, … qu’il faudra mettre en valeur avec 3 couleurs minimum.

  • Règle n° 2 : Les Branches 

Lister au brouillon toutes les idées relatives au thème du cours

Dessiner dans le sens des aiguilles d’une montre des branches qui partent du centre pour chaque sous thème. Une branche représente une idée.

Les branches partant du centre sont épaisses et les sous-branches qui y sont rattachées de plus en plus fines.

  • Règle n° 3 : Utiliser des mots-clefs 

Organiser ces idées en sous thèmes avec des mots clés ou des phrases très brèves. Si possible synthétiser son idée par un seul mot écrit en majuscule pour faciliter la relecture. Chaque mot sera écrit au dessus d’une branche.

  • Règle n° 4 : Faire des illustrations

Ne pas hésiter à intégrer des dessins ou pictogrammes (= petits dessins rapides) en association avec les mots choisis ou en remplacement si cela suffit à comprendre l'idée de départ.

  • Règle n° 5 : Mettre de la couleur 

Le cerveau est sensible aux mouvements, aux formes mais aussi à la couleur.

Pour chaque branche, choisir une couleur différente.

Cela permet de classer les idées par catégories et d’ajouter une note personnelle à la carte mentale.

 

Récapitulatif des 5 règles de bases sous forme de carte mentale 

Bases Carte mentale LBP.jpg

Exemple de carte mentale 

 

Napoléon Bonaparte (2).jpg

 

Comme pour tout apprentissage ou habitude à mettre en place, il est important que votre enfant pratique un certain temps pour prendre en main cet outil. Mais avec de l'entraînement, il se sentira de plus en plus à l'aise.

 

Connaissez vous cet outil ? Votre enfant l'utilise t-il pour synthétiser ses cours et réviser plus efficacement ?

 

A très vite sur Les Bons Profs