Cours Méthodologie de l'écriture
Exercice

L'énoncé


Question 1

Quels sont les trois grands types de genres littéraires de l'écriture sur soi ?

Les récits au passé : il s'agit de récits dans lesquels on raconte des événements passés de sa vie, comme l'autobiographie ou des mémoires.

Les récits au présent non-adressés : il s'agit de récits écrits dans lesquels on raconte des événements très récents, pour soi-même ou sans les adresser explicitement à une personne en particulier. On pense particulièrement au journal intime et aux chroniques.

Les récits au présent adressés, le genre épistolaire : il s'agit des lettres qui ont la double caractéristique d'être écrites au présent, et d'être explicitement écrites à l'adresse d'une personne particulière.

Certains sont au présent, d'autres au passé.

Question 2

Décrire la situation d'énonciation de l'écriture de soi (Qui parle ? A qui ? Comment ?). Attention à bien tenir compte de la diversité des genres.

Dans l'écriture de soi, le narrateur est toujours l'auteur. Il s'exprime à la première personne du singulier la plupart du temps. Il se peut que l'on parle à la première personne du pluriel lorsqu'on occupe une fonction élevée (on parle du "nous" de majesté, utilisé par exemple par Louis XIV) ou au contraire, par modestie (on parle du "nous" d'humilité). 

Dans le cas d'une lettre, il y a un destinataire. On s'adresse à lui à la deuxième personne du singulier ou du pluriel. On limite ainsi l'utilisation de la deuxième personne du singulier aux personnes que l'on connait suffisamment.

Dans les autres cas, il n'y pas de destinataires.

Question 3

Rappeler les éléments de forme dans une lettre non-officielle. Les mettre en page.

Date et lieu

Formule de politesse introductive.

Texte.

Formule de politesse conclusive.

Signature.

Question 4

Ecrire la page de votre journal intime de ce jour.

Cher journal,

Aujourd'hui, c'est dimanche. Pour nous, c'était jour de fête. En effet, Mamie a fêté ses 75 ans à la maison. C'est incroyable, avec Mamie, nous avons exactement cinquante ans de différence. Moi j'ai 14 ans. Elle en a 64. Un demi siècle. Je l'ai regardé souffler ses bougies, et je me suis imaginée un instant à sa place, dans cinquante ans.

J'ai fermé les yeux, j'étais dans un rêve. Je suis vieille. Mes cheveux ont blanchi, ma peau est flétrie, je suis âgée. Mes mains tremblent un peu. Mais mon sourire, lui, me paraît inchangé. Soudain, j'entends du bruit dans les escaliers. Je vois trois petits enfants. Ils tournent autour de moi et manquent de me faire tomber. Ils m'appellent "mamie" et je prend rapidement conscience qu'il s'agit de mes petits enfants. A ce moment, je suis un peu angoissée car je ne sais que faire.

Heureusement, Maman m'a tapé sur l'épaule et m'a réveillé de mon rêve. Elle m'a dit de me dépêcher d'aller chercher le cadeau de Mamie. Nous lui avons offert un très joli vase, je crois qu'elle était très contente car je lui en ai cassé un l'autre jour.

Voilà, cher journal, ce qui s'est passé aujourd'hui. C'était une très belle journée d'anniversaire.