Cours Stage - La versification

Exercice - La versification

L'énoncé

Lis le poème et réponds aux questions suivantes. 

 

Melancholia (extrait) 

 

Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?
Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ?
Ces filles de huit ans qu'on voit cheminer seules ?
Ils s'en vont travailler quinze heures sous des meules ;
Ils vont, de l'aube au soir, faire éternellement
Dans la même prison le même mouvement.
Accroupis sous les dents d'une machine sombre,
Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l'ombre,
Innocents dans un bagne, anges dans un enfer,
Ils travaillent. Tout est d'airain, tout est de fer.
Jamais on ne s'arrête et jamais on ne joue.
Aussi quelle pâleur ! la cendre est sur leur joue.
Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las.
Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas !
Ils semblent dire à Dieu : « Petits comme nous sommes,
Notre père, voyez ce que nous font les hommes ! »
O servitude infâme imposée à l'enfant !
Rachitisme ! travail dont le souffle étouffant
Défait ce qu'a fait Dieu ; qui tue, œuvre insensée,
La beauté sur les fronts, dans les cœurs la pensée,
Et qui ferait - c'est là son fruit le plus certain ! -
D'Apollon un bossu, de Voltaire un crétin !
Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre,
Qui produit la richesse en créant la misère,
Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil !
Progrès dont on demande : « Où va-t-il ? que veut-il ? »
Qui brise la jeunesse en fleur ! qui donne, en somme,
Une âme à la machine et la retire à l'homme !
Que ce travail, haï des mères, soit maudit !
Maudit comme le vice où l'on s'abâtardit,
Maudit comme l'opprobre et comme le blasphème !
O Dieu ! qu'il soit maudit au nom du travail même,
Au nom du vrai travail, sain, fécond, généreux,
Qui fait le peuple libre et qui rend l'homme heureux !

Victor Hugo, Les Contemplations, Livre III

Question 1

Qui est le poète qui a écrit ces vers ? 

Il s'agit de Victor Hugo qui est un auteur du XXe siècle. Il est très connu pour les divers combats humanistes qu'il a menés tout au long de sa vie. Pour ce faire, sa plume était sa plus fidèle alliée. Il s'est ainsi battu pour une société plus égale à travers ses poèmes, romans mais aussi articles engagés. 

Dresse une rapide biographie en vue d'enrichir ta culture personnelle ! 

Question 2

Quelle forme syntaxique est utilisée au premier vers du poème ? 

L'auteur a choisi la forme interrogative pour achever son premier vers. On le voit au point d'interrogation. 

Pour connaître la forme syntaxique de la phrase il te faut regarder la ponctuation à la fin de cette dernière. 

Question 3

Comment qualifier les vers de ce poème ? 

Il s'agit d'alexandrins qui comptent douze syllabes. C'est la forme la plus noble des poèmes. L'auteur s'inscrit donc dans la tradition française de l'excellence de forme. 

N'hésite pas à compter les syllabes des vers afin d'être certain(e) de ta réponse! 

Question 4

Que peux-tu dire sur les rimes des vers de ce poème ? 

Les rimes de ce poèmes sont : 

  • "riches" : par exemple "ombre" et "sombres"
  • "plates" : ici, on fait appel au format A-A-B-B 

Victor Hugo n'a pas choisi la "simplicité" ici ! 

Question 5

Quel est le registre de ce poème ? 

Le registre pathétique. Le mot vient du grec pathos et signifie tout ce qui peut nous toucher ou nous émouvoir. Le pathétique relève ainsi de la fibre émotionnelle : la terreur et la pitié pour une tragédie, l'indignation suscitée par la vue d'un drame, l'horreur d'une scène de guerre, etc.

Identifier le registre correspond à se demander quelle est la fonction et de ton employés au sein du poème.