Prétérit : la forme affirmative

Forme affirmative

 

A. Quand l’utiliser ?

– Avec un événement passé qui n’a aucun rapport avec le présent.

– Avec un marqueur de temps, qui va nous servir à structurer le récit. Par exemple : yesterday, last week, a week ago, last year, after.

Pour raconter une histoire, quand on a une succession d’actions courtes dans un récit. Par exemple : he woke up, he took a shower and he went to school.

 

B. Comment l’utiliser ?

– Pour les verbes réguliers, on va rajouter « ed » à la fin du verbe. Par exemple « to play » devient « played ».

 

Il y a deux exceptions :

– Quand un verbe se termine en « y », on le remplace par un « i » et on rajoute « ed ». Par exemple « to cry » devient « cried ». Le « y » se transforme en « i » seulement si on a une consonne juste avant.

– Avec un verbe d’une syllabe comme « to stop » qui a un enchaînement consonne – voyelle – consonne (CVC), dans ce cas, on va doubler la consonne finale : « he stopped ».

 

Pour les verbes irréguliers, il faut les apprendre car le verbe change entièrement lorsqu’il est au prétérit. Par exemple, « to eat » deviendra « ate ». 

Prétérit: les formes interrogative et négative

Formes interrogative et négative

 

A. Forme interrogative

Quand on pose une question, on va utiliser l’auxiliaire « do » au passé : « did ».

Pour la former, on met did + sujet + verbe (à l’infinitif). Par exemple : Did you play football?

 

B. Forme négative

On utilise la forme négative de l’auxiliaire « didn’t » qui est la forme contractée de « did not ».

Pour la former, on met sujet + didn’t + verbe (à l’infinitif). Par exemple : Tom didn’t play football.

 

C. Le cas particulier de BE

Comme le verbe est un auxiliaire lui-même, on n’a pas besoin de « did », on va juste utiliser le verbe « to be ». Il s’agit d’un verbe irrégulier : be – was/were – been. Pour le prétérit, on a soit was soit were : I was ; you were ; he/she/it was ; you were ; they were ; we were.

 

À la forme interrogative, on va remplacer « did » par was ou were, selon le sujet.

On met donc was/were + sujet + complément. Par exemple : Were you happy? Was I happy?

 

À la forme négative, on aura soit wasn’t ou weren’t :

On met donc sujet + wasn’t/weren’t + complément.

Preterit et preterit en verbe+ing

I. Le prétérit

 

C’est une action qui se passe dans le passé et qui n’a aucun rapport avec le présent. Il y a des verbes réguliers et irréguliers, qu’il faut apprendre.

Quand on utilise le prétérit avec le prétérit + v-ing, on a un événement ponctuel ou une succession de petits événements.

Par exemple, une situation brève : I heard the door.

 

II. Le prétérit + v-ing

 

Il s’agit d’un événement qui est en cours, qui n’est pas terminé.

On conjugue l’auxiliaire « to be » au prétérit (I was ; you were ; he/she/it was ; we were ; you were ; they were), suivi du verbe avec la terminaison « ing ».

Par exemple : I was repairing my bike (= j’étais en train de réparer mon vélo). On imagine une action qui est longue.

 

III. Prétérit et prétérit + v-ing dans la même phrase

 

Quand on a les deux dans une même phrase, cela est fait pour marquer une rupture dans le rythme de l’histoire. On utilise le prétérit + v-ing pour dire que quelque chose était en train de se passer quand soudain, une autre chose s’est passée, et là on utilise le prétérit.

Par exemple : I was repairing my bike when I heard the door (= j’étais en train de réparer mon vélo quand soudain j’ai entendu la porte).

Le prétérit vient couper l’action qui était en train de se passer. Souvent les deux sont utilisés dans la même phrase pour créer une rupture. L’action la plus longue est représentée par le prétérit + v-ing.