Méthodologie du commentaire littéraire : rédaction

Commentaire littéraire - Rédiger l'introduction

Phase 2 : Rédiger le commentaire

1) Rédiger l’introduction
Elle se présente sous la forme d’un seul paragraphe et ressemble beaucoup à l’introduction de la dissertation.

  • Présenter le texte : Auteur, titre de l’œuvre, époque, mouvement littéraire.
  • Présenter l’histoire : Il est important de raconter brièvement le sujet de l’œuvre de laquelle est tiré l’extrait. Soit tu connais l’œuvre, soit le para-texte (le chapeau) peut t’aider.
  • Situer le texte : Il faudrait être capable de raconter en quelques mots ce qui s’est passé juste avant l’extrait que tu étudies et juste après. Par exemple, si tu tombes sur une scène de dispute, il faudrait raconter ce qui s’est passé juste avant, les raisons de la dispute par exemple. Tu peux là encore t’aider du para-texte.
  • La problématique : À énoncer clairement et à expliquer brièvement (en montrant surtout en quoi elle est intéressante, parce qu’originale, ou paradoxale ou parce qu’elle s’inscrit dans une tradition ou parce qu’elle la renouvelle…)
  • Annonce du plan : N’hésite pas à exposer tes grandes parties explicitement. Il faut absolument que le correcteur comprenne le plan de ton devoir avant qu’il lise le développement.

Commentaire littéraire - Rédiger le développement : Présentation formelle

2) Rédiger le développement

a) Présentation
Exactement comme la dissertation, le commentaire se présente sous la forme de deux ou trois grandes parties, elles même divisées en deux ou trois sous-parties (L’idéal est que chacune des trois grandes parties se termine par une conclusion partielle, qui résume ce que l’on a cherché à démontrer dans chaque partie, avant de passer à la suivante, afin de bien baliser pour le correcteur la direction dans laquelle on va.)
Schéma de présentation :
Introduction
Saute deux lignes

I) 1ère grande partie
1) 1ère sous-partie

  • §) 1er paragraphe
  • §) 2e paragraphe

Saute une ligne
2) 2e sous-partie
Saute une ligne
3) 3e sous-partie
Saute deux lignes

II) 2e grande partie
Idem

III) 3e grande partie
Idem
Saute deux lignes
Conclusion

Commentaire littéraire - Rédiger le développement : Le fond et la forme

b) Articulation fond/forme
Le sens du texte correspond à ce qui est dit : le fond, le message. La forme correspond à la manière d’écrire. Par exemple, si tu veux faire passer un message dont le fond est « j’ai faim », tu as plusieurs manières de le dire. Tu peux choisir la forme : « J’ai extrêmement faim » ou « J’irais bien au restaurant » ou « Ce poulet rôti me fait envie. ». Un même message peut se dire de plusieurs manières différentes ; et, bien sûr, l’écrivain ne choisit aucune forme au hasard. Le but du commentaire composé est d’analyser la forme du texte afin d’en trouver le sens. Tu dois sans cesse aller de la forme vers le sens et inversement. Tous tes relevés formels doivent déboucher sur du sens tandis que toutes tes interprétations sur le sens doivent être justifiées par des preuves formelles. Soit tu pars de la forme pour trouver le sens, soit du sens pour retrouver les marques formelles.

Commentaire littéraire - Rédiger le développement : Citations et transitions

c) Citation
Tout ce que tu dis dans un commentaire doit être illustré par des exemples du texte : il faut citer en permanence le texte. Exactement comme en maths, il faut prouver tout ce qu’on dit, et le seul moyen de le faire en français, c’est de citer le texte.

d) Transition
Au début de chaque grande partie, et même de chaque sous-partie, tu dois faire une transition, c’est à dire récapituler très brièvement ce dont tu viens de parler et annoncer clairement et en une phrase l’idée que tu vas développer.

Commentaire littéraire - Rédiger la conclusion

3) Rédiger la conclusion

  • Le bilan du parcours de lecture : Tu dois faire un récapitulatif de la question que tu t’es posée tout au long du commentaire et de la réponse que tu as élaborée.
  • L’ouverture : Il s’agit ensuite d’ouvrir ta réflexion sur un autre texte ou un autre sujet, ou bien encore sur une considération personnelle. Cette dernière étape de la conclusion consiste à mettre le texte étudié en relation avec d’autres textes – du même auteur ou d’autres – pour mieux en souligner la spécificité.)

Désormais, tu as toutes les clés pour réussir un commentaire littéraire, mais attention, la méthodologie n’est pas suffisante. Comme un joueur de tennis qui apprendrait par cœur un manuel de techniques sur le tennis, il te reste à t’entraîner pour atteindre un bon niveau. À toi de jouer.