Phrase verbale, phrase non verbale

Phrase verbale, phrase non verbale

Une phrase est un ensemble organisé de mots qui forment un sens.

À l’écrit, on a tendance à dire qu’une phrase débute par une majuscule et se termine par un point ou alors une ponctuation forte (un point d’exclamation ou d’interrogation). Par exemple : « Il dort dans sa chambre. ». La majuscule marque le début de la phrase, tandis que le point marque la fin de la phrase, et ainsi la phrase suivante devra à son tour porter une majuscule, etc.

À l’oral, on marque une pause : on a tendance à respirer, à marquer des pauses ou alors des silences en fin de phrase. La ponctuation, lorsqu’on lit, est l’endroit où l’on peut respirer et lorsque nous parlons, c’est la même chose, nous respirons à un endroit où à l’écrit on mettrait de la ponctuation. À l’oral on marque l’intonation.

À l’écrit, on marque l’intonation par des codes, par exemple, les points d’interrogation ou d’exclamation, et à l’oral, on a une intonation ascendante (qui monte) pour une question, par exemple, « As-tu bien dormi ? ». Lorsqu’on a un point, on a une intonation descendante à l’oral : « Oui, j’ai bien dormi. ».

 

I. Phrase verbale

 

Une phrase verbale est une phrase qui s’organise autour d’un verbe conjugué. Il faut absolument que le verbe soit conjugué, et s’il y a un verbe conjugué, il y a forcément un sujet. Tous les mots dans une phrase s’organisent autour de ce verbe conjugué, par exemple « la reine se prépare pour le bal ». Le verbe est « se préparer », « la reine » étant le sujet. Les mots s’organisent autour de ce verbe.

Une phrase verbale peut se réduire à seulement à un mot qui est un verbe : c’est le cas à l‘impératif. Par exemple : « venez » ou « sortez ». Le sujet est sous-entendu car on a le « -ez » qui veut dire « vous venez ».

Les phrases verbales sont les types de phrases qu’on demande de faire à l’écrit lorsqu’on répond à des questions, ou lorsqu’on rédige une expression écrite. Ce qui est interdit à l’écrit, ce sont les phrases non verbales.

 

II. Phrase non verbale

 

Elles ne contiennent pas de verbe conjugué. Ce sont des phrases nominales, ou qui s’organisent autour d’un nom. Par exemple : « Où manges-tu ? À la cantine. ». Dans « à la cantine », il y a une majuscule et un point : c’est une phrase, sauf qu’elle ne contient pas de verbe conjugué. On utilise beaucoup des phrases nominales à l’oral. Parmi les phrases non verbales, on relève aussi :

– Les interjections comme « oh, aïe, oups » sont considérées comme des phrases non verbales.

– Les onomatopées sont des mots écrits qui miment des bruits, par exemple : « clac ! » si on claque une porte ou « bam » pour un coup. Ces mots forment des phrases à eux seuls.

– Les apostrophes : quand on dit « madame ! » ou quand on appelle quelqu’un, même si ce n’est qu’un mot qui n’est pas un verbe, on peut former une phrase non verbale.

– Les « mots phrases » sont des mots qui portent le sens de toute une phrase. Par exemple : « oui, non, sans doute ».