Cours Stage - Le surréalisme

Exercice - Le surréalisme de Paul Éluard

L'énoncé

La terre est bleue comme une orange, Paul Éluard, L’amour la poésie, 1929

« La terre est bleue comme une orange
Jamais une erreur les mots ne mentent pas
Ils ne vous donnent plus à chanter
Au tour des baisers de s'entendre
Les fous et les amours
Elle sa bouche d'alliance
Tous les secrets tous les sourires
Et quels vêtements d'indulgence
À la croire toute nue.

Les guêpes fleurissent vert
L'aube se passe autour du cou
Un collier de fenêtres
Des ailes couvrent les feuilles
Tu as toutes les joies solaires
Tout le soleil sur la terre
Sur les chemins de ta beauté. »

 

À partir de ce poème de Paul Éluard, répondre aux questions suivantes.


Question 1

Quelle est l’image que Paul Éluard donne de la terre dans son poème ?

C’est une métaphore qui peut paraître absurde mais qui en fait donne l’image d’une terre céleste par le choix de la couleur et celui du fruit.

Bien que déroutante lors de la première lecture, l’image que donne le poète de la terre a sa raison d’être.

Question 2

Quelle est l’autre métaphore de la terre dans ce poème ?

La femme est omniprésente dans le poème. Sa présence est marquée à travers le pronom « elle ».

Regarder les vers 6 à 9 en particulier.

Question 3

En quoi ce poème est-il surréaliste ?

Ici le poète se libère des contraintes de l’écriture, le but étant de libérer la parole en s’affranchissant des barrières de la conscience.

Se rappeler de la pratique surréaliste vue en cours.

Question 4

Quelles sont les principales valeurs du surréalisme que l’on retrouve dans ce poème ?

Il s’agit de l’amour, la poésie, la liberté et la libre association des mots.

L’on retrouve ces principales valeurs dans le poème « Union libre » d’André Breton notamment.

Question 5

Quels sont les deux principaux thèmes de ce poème ?

Le poète fait la célébration de la beauté de la Terre qui se confond avec celle de la femme.

Dans les deux cas le poète fait l’éloge de leur beauté.

Question 6

Quelles sont les caractéristiques de l’écriture automatique que l’on retrouve dans ce poème ?

Le poète écrit le plus rapidement possible, sans souci de cohérence ou de grammaire.

C’est un exercice de prédilection pour les surréalistes qui permet de faire apparaître l’imaginaire.