Cours Stage - Le surréalisme

Exercice - La poésie au XXe siècle

L'énoncé


Question 1

Quels sont les courants principaux en poésie au XXe siècle ?

Les courants principaux en poésie au XXe siècle sont l’esprit nouveau, le surréalisme, la poésie de la résistance et les poèmes de la négritude.

Question 2

Qui sont les chefs de file, ou du moins les auteurs principaux de ces courants ?

Le chef de file de l’esprit nouveau ou du moins le poète le plus connu de ce courant est Apollinaire.

Pour le surréalisme, c’est André Breton, qui, le premier, définit ce mouvement artistique et fut son principal fondateur.

Paul Eluard et Aragon furent deux personnalités qui s’engagèrent fortement durant la guerre et qui sont donc deux auteurs incontournables de la poésie de la résistance.

Finalement, c’est surtout le poète Aimé Césaire qui est reconnu pour ses poèmes de la négritude.

Question 3

Définir les thèses de ces quatre courants poétiques.

Le mouvement poétique de l’esprit nouveau correspond à une volonté de renouvellement de la forme poétique dans le sens où les poètes ne souhaitent plus aucune obligation sur la forme (la versification particulièrement contraignante par exemple) comme sur le fond (certains thèmes étaient bannis en poésie jusqu’au XIXe siècle, comme la mort, les objets du quotidien, etc.). Par exemple, au XXe siècle, vont se diffuser les calligrammes, qui bouleversent visuellement la forme du poème attendue par les lecteurs. De même, les thèmes de la ville, de la modernité ou des journaux vont être utilisés par les poètes dans leurs œuvres et renouvellent ainsi l’attente des lecteurs sur les sujets généralement abordés en poésie.

Le surréalisme naît en réaction aux horreurs de la Première Guerre mondiale. Pour les poètes, le monde n’a, depuis, plus grand sens et il est alors nécessaire de chercher un sens enfouis, inconscient. Le rêve, l’inconscient, le spontané sont d’autant plus appréciés des auteurs surréalistes que cela leur permet de s’éloigner de la raison, des valeurs et des normes reçues. Pour arriver à cet idéal, les auteurs ont pu utiliser, par exemple, la technique de l’écriture automatique (écrire sans réfléchir en mettant des mots les uns derrière les autres), et le jeu du cadavre exquis.

La poésie de la résistance se situe lors de la période de la Seconde Guerre mondiale. Les poètes appellent à résister à l’envahisseur, à s’engager et à ne pas perdre espoir. On peut, en particulier, citer le poème Liberté de Paul Eluard, écrit en 1942, qui est une ode à la liberté face à l’Occupation nazie en France.

Les poèmes de la négritude cherchent avant tout à rendre à l’homme noir sa dignité perdue. On peut notamment citer le poème Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire qui met en avant le concept de négritude.