Cours Méthodologie du commentaire littéraire : préparation

Commentaire littéraire - Partie 1

L'énoncé

Prépare le commentaire de ce texte selon deux grands axes.

Cette fable a certainement pour origine un évènement précis survenu au cours de l’année 1675 qui est l’année de composition du texte. Le clergé a protesté contre une contribution de 300 milles livres imposé par Louis XIV comme effort de guerre (la guerre de Hollande 1672-1679 dure longtemps et se révèle plus difficile que prévu et exige du pays un effort considérable). Louis XIV veut donc répartir plus équitablement les impôts. Or le clergé régulier soutenait que la seule obligation d’un moine envers son roi est la prière.

Le Rat qui s'est retiré du monde

Les Levantins en leur légende
Disent qu'un certain Rat las des soins d'ici-bas,
Dans un fromage de Hollande
Se retira loin du tracas.
5 La solitude était profonde,
S'étendant partout à la ronde.
Notre ermite nouveau subsistait là-dedans.
Il fit tant de pieds et de dents
Qu'en peu de jours il eut au fond de l'ermitage
10 Le vivre et le couvert : que faut-il davantage ?
Il devint gros et gras ; Dieu prodigue ses biens
A ceux qui font voeu d'être siens.
Un jour, au dévot personnage
Des députés du peuple Rat
15 S'en vinrent demander quelque aumône légère :
Ils allaient en terre étrangère
Chercher quelque secours contre le peuple chat ;
Ratopolis était bloquée :
On les avait contraints de partir sans argent,
20 Attendu l'état indigent
De la République attaquée.
Ils demandaient fort peu, certains que le secours
Serait prêt dans quatre ou cinq jours.
Mes amis, dit le Solitaire,
25Les choses d'ici-bas ne me regardent plus :
En quoi peut un pauvre Reclus
Vous assister ? que peut-il faire,
Que de prier le Ciel qu'il vous aide en ceci ?
J'espère qu'il aura de vous quelque souci.
30 Ayant parlé de cette sorte
Le nouveau Saint ferma sa porte.
Qui désignai-je, à votre avis,
Par ce Rat si peu secourable ?
Un Moine ? Non, mais un Dervis :
35 Je suppose qu'un Moine est toujours charitable.

Jean de La Fontaine, Fables, livre VII, 1675


Question 1

Partie 1 : Préparer le commentaire.
Définis les caractéristiques générales du texte.

Ce texte est un apologue, en effet il s'agit d'un texte dont la visée est allégorique et didactique, et dont le but est de délivrer une morale. La fable est un sous-genre de l'apologue.
Le registre ici présent est satirique car La Fontaine se moque des faux dévots, des gens faussement charitables.
Le thème de ce texte : résumé : Un rat, qui décidé de se retirer du monde, refuse d'aider ses compatriotes dans le financement de la guerre.

Définis le genre, le registre, et le thème du texte.


Ce texte délivre une morale, à quel genre littéraire cela te fait-il penser ?


Comment appelle-t-on le registre d'un texte qui tourne en ridicule le comportement d'un individu ou d'un groupe d'individu ?


Demande-toi comment résumer le texte en une phrase.

Question 2

Définis le contexte du texte.

Le contexte : Cette fable de Jean de La fontaine, auteur classique, s'inscrit directement dans l'actualité de son époque puisque la guerre entre la France et la Hollande vient déclater tandis que le Clergé refuse de payer pour aider le royaume à supporter cette guerre.

Pour cela trouve à quel mouvement littéraire il appartient et qui en est l'auteur.


Ici, pas de mystère, il faut avoir des références historiques. Rappelle-toi tes cours d'Histoire et pense au contexte historique dans lequel ce texte a été écrit.


Pour rappel : La Fontaine est un auteur classique (1621-1695).


Aide toi du paratexte : à cette époque la France et la Hollande étaient en guerre. Mais cette précision te sera certainement donnée dans le paratexte.

Question 3

Trouve les deux ou trois caractéristiques essentielles du texte.

- 1er axe : Les particularités du genre de l'apologue, récit fictionnel qui vise à enseigner en plaisant.
- 2e axe : La dimension ironique de cette fable qui se transforme en une véritable satire du clergé régulier à cette époque (mot qui désigne les moines, par opposition au clergé séculier, les prêtres).

Ces caractéristiques peuvent relever du sens… ou de la forme !


Qu'est-ce qui fait la singularité de ce texte, par rapport à d'autres ?


Pense au genre et au registre que tu as définis précédemment.


Le genre se rapporte à la morale et le registre à la satire.

Question 4

Élabore la problématique.

Comment La Fontaine réussit-il dans son apologue à plaire autant qu'à instruire en dénonçant un des travers de la société de son époque ?

Inspire-toi des axes d'études que tu as choisis précédemment.


Cette problématique est une question à laquelle tu devras répondre tout au long de ton devoir.


Que peux-tu dire des deux caractéristiques que tu viens de définir ?



Les objectifs de La Fontaine sont de plaire autant que d'instruire et de dénoncer.

Question 5

Construis le plan.

I. Un apologue
1) Un récit fictionnel
2) … qui vise à plaire grâce …
3)… mais aussi à instruire

II. Une satire indirecte de l'actualité de La Fontaine
1) Des animaux aux humains
2) Une critique en filigrane
3) Ironie de la morale

Pour construire ton plan, utilise les deux axes que tu as dégagés précédemment.


Chaque grande partie doit comporter deux ou trois sous-parties.


Pour les sous-parties, entre dans le détail du genre et du registre.


Ce plan doit répondre à la question "comment".

Question 6

Fais l'analyse stylistique du texte.

Le rythme du récit est rapide, toute l'histoire s'enchaîne. Cela contribue à rendre l'histoire intéressante et plaisante au lecteur.

La versification participe au rythme dynamique du texte : 1er vers : 11 syllabes, 2e vers : 8 syllabes, 7e vers : 12 syllabes.

D'autre part, l'alternance des rimes croisées (vers 1 à 4), des rimes plates (vers 5 et 6) et des rimes embrassées (vers 10 à 13) contribue à l'aspect informel et surprenant du récit.

Finalement, les rimes, toujours riches (sauf au vers 2 et 4), participent à l'aspect plaisant de l'apologue.

Le peuple rat fait bien évidemment référence au peuple français, le peuple chat, aux ennemis, c'est-à-dire au peuple hollandais et le rat ermite, au clergé. Ce procédé stylistique se nomme la personnification, pour aller plus loin on peut même dire que le procédé donne ici un effet anthropomorphique : on prête aux animaux un comportement et une gestuelle humaine.

Fais une étude formelle, afin de déterminer les sens du texte.


Entre autres, tu dois étudier : l'énonciation, le rythme, les sonorités, les procédés stylistiques, etc.