Cours Stage - Pouvoir et religions : des liens historiques traditionnels
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

L'énoncé

Répondre aux questions suivantes. Une ou plusieurs réponses justes.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Qu'est-ce que le césaropapisme ?

Le nom du sacrement de Charlemagne.

Ce terme désigne le fait que l'Empereur byzantin détienne les pouvoirs religieux et politiques.

Ce terme désigne la rupture entre l'Empire d'Orient et l'Empire d'Occident.

Le césaropapisme est un terme né au XIXe siècle qui désigne le fait que le Basileus détienne tous les pouvoirs, dont le pouvoir religieux. Il y a donc une confusion des pouvoirs.

Question 2

Qu'est-ce que la translatio imperii ?

L'idée selon laquelle l'Empire renaîtrait en Occident avec le sacrement de Charlemagne.

La fin de l'Empire d'Occident à la suite de la chute de Rome.

L'uniformisation religieuse de l'Empire romain sous Constantin.

Question 3

Quelles sont les deux théories politico-religieuses sur lesquelles s'opposent l'Orient et l'Occident après le Grand Schisme ?

La théorie des deux glaives.

Le césaropapisme.

La laïcité.

L'uniformité religieuse.

Question 4

Comment étaient les rapports entre Al-Rashid et Charlemagne ?

Plutôt belliqueux. 

Plutôt dégradés.

Plutôt diplomatiques et cordiaux.

Question 5

Qu'est-ce que la maison de la sagesse ?

Un temple romain.

Des mosquées érigées pour favoriser les liens entre politique et religieux.

Une institution destinée à la culture savante musulmane et notamment au débat et à la traduction.

Question 6

A l'aide de quoi évolue la théologie musulmane à partir du califat d'Al-Mamun ? 

La Kalam.

La laïcité.

La fin du sultanat.

La logique d'Aristote.

Question 7

Que reprochait-on aux premiers chrétiens vis-à-vis du pouvoir politique romain ?

Ils ne payaient pas leurs impôts.

Ils refusaient de croire que l'Empereur puisse être d'essence divine.

Ils refusaient de sacrifier au nom de l'Empereur.

Question 8

La scission entre omeyyades et abbassides : 

Est religieuse.

Est politique.

Remonte au VIIe siècle.

Toutes ces réponses sont justes. Comme le pouvoir est à la fois politique, la question de savoir qui succéderait au prophète Mahomet a tout de suite revêtu à la fois une problématique politique et religieuse.

Question 9

En échange de quoi Charlemagne fut-il sacré ?

Un impôt important.

L'octroi de terres au pape.

Une reddition. 

Question 10

Charlemagne est dépositaire :

Du pouvoir politique.

Du pouvoir religieux. 

Ces deux réponses sont justes. C'est là toute l'ambiguïté de la confusion des pouvoirs. L'Empereur devrait avoir un pouvoir temporel tandis que le pape un pouvoir spirituel. Or, la limite entre les deux est bien perméable comme en témoigne le fait que l'Empereur pouvait nommer les évêques par exemple.