Cours Stage - La cellule vivante
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

L'énoncé

Remplir le QCM suivant pour vérifier ses connaissances sur le microscope et la théorie cellulaire.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Parmi les personnes suivantes à laquelle peut-on attribuer, bien qu’il n’y ai pas de consensus sur la question, l’invention du microscope optique à la fin du XVIe siècle ?

Hooke

Jansen

Schwann

Qui a inventé le microscope en 1595 ?

L’invention de microscope optique peut être attribuée à Jansen en 1595.

Question 2

Sur quel principe repose le microscope optique ?

Le microscope optique fonctionne en faisant converger des photons sur un objet afin de le grossir par un jeu de lentilles convergentes.

Le microscope optique fonctionne en faisant converger des électrons sur un objet afin de le grossir par un jeu de lentilles convergentes.

Le microscope optique fonctionne en faisant traverser l’objet à grossir par un faisceau d’électrons.

Que vous évoque le terme « optique » ?

Le microscope optique fonctionne en faisant converger des photons et non pas des électrons sur un objet afin de le grossir par un jeu de lentilles convergentes.

C'est le microscope électronique qui fonctionne en faisant traverser l’objet à grossir par un faisceau d’électrons.

Question 3

Qui en 1665 a observé des cellules pour la première fois ?

Hooke

Jansen

Schleiden

Qui est à l’origine de la dénomination « cellule » suite à l’observation d’une coupe de liège au microscope optique ?

En 1665, Robert Hooke place une coupe de liège sous un microscope optique et observe de petites structures semblables à des boîtes les unes à la suite des autres. Il les dénomme « cellules » car elles lui évoquent les cellules des moines, isolées les unes es autres.

Question 4

Lorsqu’au XIXe siècle, Schwann et Schleiden ont mis en commun leurs travaux, qu’ont-ils remarqué ?

Ils ont remarqué que les cellules, qu’elles soient animales ou végétales, avaient en commun de posséder un noyau.

Ils ont remarqué que les cellules, qu’elles soient animales ou végétales, avaient en commun de posséder une membrane plasmique structurée en bicouche.

Ils ont remarqué que les cellules, qu’elles soient animales ou végétales, avaient en commun de contenir de l’ADN.

Schwann travaillait sur des cellules animales et Schleiden sur des cellules végétales.

Au XIXe siècle, Schwann et Schleiden en mettant en commun leurs observations, sur des cellules animales pour Schwann et végétales pour Schleiden, que les cellules présentaient une unité structurale : elles possédaient un noyau. Cela renforce encore l’idée que la cellule est l’unité structurale du vivant.

Question 5

Qui a travaillé sur la théorie de génération spontanée au XIXe siècle ?

Schwann

Singer

Pasteur

Qui au XIXe siècle a prouvé notamment au cours de ces mêmes travaux que l’air contenait des microorganismes ?

C’est Pasteur au XIXe siècle qui reprenant une idée de Schwann a décidé de se pencher par ses travaux sur la notion de générations spontanées.

Question 6

Quelle est d’ailleurs cette théorie de génération spontanée ?

On pensait autrefois que des cellules pouvaient naître de l’inerte.

On pensait autrefois que des êtres vivants pouvaient naître sans reproduction sexuée.

On pensait autrefois que des êtres vivants pouvaient se cloner.

D’où pensait-on autrefois que provenaient les vers et asticots se développant sur un cadavre en putréfaction ?

On pensait autrefois que les asticots puis mouches se développant sur un cadavre en putréfaction y étaient né(e)s spontanément.

Question 7

Un microscope optique grossit un objet jusqu’à :

2 000 fois.

100 000 fois.

Plusieurs millions de fois.

Question 8

Un microscope électronique à balayage peut grossir un objet jusqu’à :

2 000 fois.

100 000 fois.

Plusieurs millions de fois.

Question 9

Un microscope électronique à transmission peut grossir un objet jusqu’à :

2 000 fois.

100 000 fois.

Plusieurs millions de fois.

Question 10

En 1972, grâce à la microscopie électronique et des expériences de cryofacture et cryodécapage, Singer et Nicholson proposent :

Le modèle de mosaïque fluide pour la structure de la membrane plasmique de la cellule.

Le modèle de double hélice pour la structure de l’ADN.

Le modèle de membrane plasmique en bicouche lipidique pour la structure de la membrane plasmique de la cellule.

Que vous semble-t-il raisonnable d’avoir pu observer avec les méthodes évoquées ?

En 1972, grâce à la microscopie électronique et des expériences de cryofacture et cryodécapage, Singer et Nicholson proposent le modèle de mosaïque fluide pour la structure de la membrane plasmique de la cellule. La bicouche lipidique qui la compose n’est pas faite que de lipides mais aussi de protéines et glucides, ses composants ne sont pas figés mais se déplacent à la surface de la bicouche voire d’une couche à l’autre. La membrane plasmique est bien structurée en bicouche lipidique mais ce ne sont pas Singer et Nicholson qui l’ont montré.