Cours Stage - Les mémoires de la guerre d'Algérie

Les mémoires de la Guerre d'Algérie

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Fiche de cours

Avec la guerre d’Algérie entre 1954 et 1962, on voit bien les difficultés à écrire l’Histoire d’une guerre à l’issue de laquelle les mémoires s’affrontent, à la fois entre la France et l’Algérie mais aussi à l’intérieur des deux camps, du côté français et algérien. Soixante ans plus tard, les débats sont toujours ouverts.

 

I. La « guerre sans nom » de la France : une mémoire occultée ?

 

Au moment où la guerre se déclenche, lorsque le Front de libération national algérien mène ses premiers attentats et actions terroristes, au moment de la Toussaint rouge en 1954, on ne parle pas de guerre. À l’époque, François Mitterrand, ministre de l’Intérieur, disait « l’Algérie c’est la France ». L’Algérie avait en effet été découpée en 3 départements français, donc on parlait tout au plus d’opérations de police, de maintien de la paix ou de pacification, et un déni de l’expression des mémoires.

Au déma

Il reste 70% de cette fiche de cours à lire
Cette fiche de cours est réservée uniquement à nos abonnés. N'attends pas pour en profiter, abonne-toi sur lesbonsprofs.com. Tu pourras en plus accéder à l'intégralité des rappels de cours en vidéo ainsi qu'à des QCM et des exercices d'entraînement avec corrigé en texte et en vidéo.