Cours « Nous sommes condamnés à être libres », Sartre
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

L'énoncé

Pour chaque question, cocher la ou les bonnes réponses.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Jean-Paul Sartre est considéré comme l’un des pères fondateurs :

Du déterminisme.

Du pragmatisme.

De l'existentialisme.

Question 2

Qu’est-ce qu’un objet technique ?

Un objet pour lequel l’essence précède l’existence.

Un objet technique est un objet conçu dans la tête de l’artisan, de celui qui l’imagine, avant d’être porté à l’existence, d’être réalisé. Son essence, sa nature, précède donc son existence.

Un objet qui a pour fonction la réalisation d’un travail.

Un objet complexe qui permet à l’Homme de se réaliser.

Question 3

Dans une perspective religieuse :

L’existence de l’Homme précède l’essence.

L’essence de l’Homme précède l’existence.

L’existence de l’Homme permet l’existence de Dieu.

Question 4

Selon l’essentialisme athée de Sartre :

L’essence de l’Homme précède l’existence.

L’existence de l’Homme précède l’essence.

L’Homme est radicalement libre.

L'essentialisme est un courant philosophique qui considère que toute entité peut être caractérisée par un ensemble d'attributs essentiels nécessaires à son identité et à sa fonction.

Question 5

Selon Sartre, la liberté caractérise :

L’Homme.

La nature.

L’objet technique.

L’objet technique n’a pas le choix de devenir ce qu’il veut. Il a déjà une essence qui définit son destin. On comprend donc pourquoi dans cette perspective, ce qui caractérise l’homme est la liberté.

Question 6

Qu’est-ce qui caractérise la condition humaine ?

La liberté.

La responsabilité.

Si l’homme est radicalement libre, cela veut dire que l’homme est toujours responsable de ce qu’il fait. Or, si l’homme est toujours responsable de ce qu’il fait, il doit assumer tout ce qu’il fait, tout ce qu’il devient. Donc ce qui caractérise l’homme, c’est aussi une radicale responsabilité.

L’essence.

Question 7

L’Homme tente de se débarrasser de sa condition en faisant preuve :

De mauvaise foi.

L’homme étant radicalement responsable, il peut lui être parfois difficile d’assumer sa condition qu’il ne peut fuir qu’en adoptant certaines tactiques, dont la négation de cette responsabilité.

De responsabilité.

De liberté.

Question 8

La mauvaise foi se définit comme :

Une tactique pour se déresponsabiliser.

La négation de la relation à autrui.

Le fait de prétendre exister sur le mode d’une chose.

Question 9

Dire « je ne suis pas du matin », selon la théorie de Sartre, c’est :

Se déresponsabiliser au nom d’une radicale liberté.

Se déresponsabiliser au nom d’une existence.

Se déresponsabiliser au nom d’une essence.

Question 10

Sartre dit que se débarrasser de sa liberté est :

Impossible

C’est vain selon Sartre, car c’est toujours librement que l’on refuse sa liberté.

Possible

Nécessaire