Cours Stage - Inégalités et justice sociale

Exercice - Evolution et cumulativité des inégalités

L'énoncé

Cet exercice d'application porte sur l'évolution et la cumulativité des aides sociales.

 

Document : Indice de Gini des revenus en France, 1955-2010


Question 1

 

Présenter ce document.

Ce document est un graphique qui représente l'évolution de l'indice de Gini des revenus en France de 1955 à 2010. Il a été réalisé à partir de données de l'INSEE et d'Eurostat par Olivier Berruyer du site les-crises.com.

Question 2

Décrire et expliquer l'évolution des inégalités en France entre 1955 et 2010.

On observe que la courbe des inégalités en France suit jusqu'en 1980 une trajectoire proche de celle décrit par Simon Kuznets. Ainsi, de 1955 à 1965 environ, les inégalités augmentent. L'indice de Gini passe d'environ 48 à environ 52 (soit + 0,4 par an environ). Puis, de 1965 à 1980, on observe une décrue régulière de l'indice de Gini, qui passe de 52 à 30 (- 1,5 en moyenne). La décrue se poursuit à un rythme moindre jusqu'en 1990 (- 0,2 par an en moyenne). Ensuite, malgré quelques évolutions, l'indice de Gini se maintient entre 27 et 30 environ. A partir de 2006, on observe toutefois une remontée des inégalités : l'indice de Gini augmente de 4 en 4 ans environ.

Question 3

Décrire l'évolution des inégalités selon Simon Kuznets.

Durant le plein essor industriel, les inégalités ont augmenté dans un premier temps car cet essor avait davantage favorisé des groupes d'individus qui avaient investi dans le secteur industriel. Néanmoins, avec le développement économique, la tertiarisation de l'économie, la mise en place de politiques redistributives et la mise en place d'un système éducatif qui permet de plus en plus d'individus d'être scolarisés, les inégalités ont baissé au fur et à mesure. Ainsi, selon l'analyse de Simon Kuznets, l'évolution des inégalités se fait en deux temps : premièrement, essor des inégalités, secondement, vient une tendance baissière.

Question 4

Donner trois exemples d'une inégalité économique entraînant une autre inégalité économique.

Inégalité de revenus -> inégalité de patrimoine : ceux qui ont beaucoup de revenus peuvent investir et épargner, alors que ceux qui en ont peu ne peuvent pas car tout leur argent est utilisé dans la consommation. Les mieux dotés en revenus deviennent mieux dotés en patrimoine, et les moins dotés en revenus ont tendance à peu être dotés en patrimoine.

Inégalité de patrimoine -> inégalité de revenus : ceux qui ont du patrimoine peuvent en tirer des revenus (dividende, loyers, intérêts, etc.) ce qui renforcent les inégalités de revenus.

Inégalité de revenus -> inégalité de revenus : on dit souvent qu'on "ne prête qu'aux riches". Il est vrai qu'il faut avoir des revenus fixes et importants pour pouvoir emprunter auprès des banques. Plus on riche, plus on est donc en capacité d'emprunter et d'avoir des revenus supplémentaires.

Question 5

Donner trois exemples d'une inégalité économique entraînant une inégalité sociale.

Inégalité de revenus -> inégalité de niveau d'éducation : si l'école est gratuite en France, les personnes mieux dotés en revenus peuvent avoir accès à des moyens d'instruction complémentaire (cours particuliers, livres, ressources numériques, etc.) et à des biens culturels qui les aident au niveau scolaire (livres, cinéma, théâtre, etc.)

Inégalité de revenus -> inégalité dans l'accès à la santé : un individu qui a des faibles revenus peut avoir moins accès à la santé car certaines prestations ne sont pas remboursées par la protection sociale. 

Inégalité de revenus -> inégalité de lieu de résidence : un individu moins doté en revenus est contraints de vivre dans des quartiers ou des villes où la vie est moins chère.

Question 6

Donner trois exemples d'une inégalité sociale entraînant une autre inégalité sociale.

Inégalité de sexe -> inégalité d'éducation : le traitement inégalitaire des filles et des garçons à l'école, les premiers étant plutôt poussés vers des études scientifiques, les secondes étant plutôt poussées vers des études littéraires, entraîne des inégalités dans les niveaux de diplôme, les filles étant plutôt orientées vers des formations plus courtes et moins favorisées socialement.

Inégalité de lieu de résidence -> inégalité dans l'accès à la santé : l'inégalité dans les lieux de résidence se traduit par des inégalités dans l'accès à la santé, car les lieux d'habitation les plus valorisés socialement sont aussi ceux les mieux dotés en équipements de santé.

Inégalité d'éducation -> inégalité de statut : en France, les postes à responsabilité sont encore très lié au niveau de diplôme. Aussi, il est plus difficile aux personnes peu diplômées d'accéder à des postes hiérarchiques importants.

Question 7

Donner trois exemples d'une inégalité sociale entraînant une inégalité économique.

Inégalité de sexe -> inégalité de revenus : les femmes sont souvent moins payées que les hommes. Aussi, les inégalités entre les sexes se traduisent en inégalité de revenus.

Inégalité de lieu de résidence -> inégalité de revenus : l'inégalité dans les lieux de résidence se traduit par un plus difficile accès des personnes habitants des quartiers dévalorisés socialement à l'emploi, et donc à de plus faibles revenus.

Inégalité de lieu de résidence -> inégalité de patrimoine : le patrimoine se constitue en partie par l'héritage. Or, selon que des parents ont une résidence principale dont ils sont prioritaires ou non dans un quartier valorisé socialement ou non, on est ou non bien doté en patrimoine.