Cours Stage - Brassage génétique ; hétérozygote et homozygote

Exercice - L’expression de la couleur des labradors

L'énoncé

Max a une chienne labrador sable qui vient de mettre bas 6 petits chiots, tous de couleur noire.

L’expression de la couleur des labradors (noir, chocolat ou sable) dépend de deux gènes :

- le gène TYPR1 (chromosome 11) contrôle la couleur des pigments synthétisés,

- le gène MC1R (chromosome 5) contrôle la production des pigments.

Pour le gène TYPR1, l’allèle N est dominant et permet la synthèse du pigment noir, tandis que l’allèle n est récessif et permet la synthèse du pigment chocolat. Pour le gène MC1R, l’allèle S est dominant et indispensable à la synthèse des pigments chocolat et noir, tandis que l’allèle s ne permet pas la synthèse de ces pigments et donc le chien sera de couleur sable.


Question 1

Étant donné la portée entièrement noire que la chienne sable a donné, quel(s) peut(-vent) être les génotypes des chiots ?

Un chien de couleur noir doit posséder l’allèle N (dominant) de façon hétérozygote ou homozygote : N//N ou N//n, et l’allèle S (dominant) de façon hétérozygote ou homozygote : S//S ou S//s.

Donc les chiots peuvent être de génotype : N//N, S//S ou N//N, S//s ou N//n, S//S ou N//n, S//s.

Les chiots sont-ils hétérozygotes ou homozygotes ?

Question 2

Par conséquent, quels pourraient être les génotypes de la chienne de Max ?

La couleur sable est due à l’absence de pigments chocolat ou noir, donc il ne faut pas que le pigment soit synthétisé. Par conséquent, il faut avoir l’allèle s en version homozygote s//s.

Pour la production du pigment, peu importe la combinaison puisque, si l’allèle S n’est pas présent pour sa synthèse, le pigment ne peut pas être produit.

On aura alors N//N, s//s ou N//n, s//s ou n//n, s//s.

Après avoir listé les différents génotypes pour les chiots noirs, établir les génotypes possibles pour la chienne de Max qui est de couleur sable.

Question 3

Déterminer le génotype du père des chiots.

La chienne peut être de génotype N//N, s//s ou N//n, s//s ou n//n, s//s.

Les chiots noirs doivent avoir absolument l’allèle S de synthèse des pigments. Or, la mère ne possède pas cet allèle donc c’est le père qui doit l’avoir.

Il existe une faible probabilité que tous les chiots soient noirs si le père est hétérozygote pour l’allèle S donc il est certainement de génotype S//S. Pour l’allèle N, peu importe car les chiots peuvent avoir une hétérozygotie pour l’allèle N.

Par conséquent, si la mère est de génotype n//n, s//s, par exemple, le père devra posséder un allèle N au moins dans son génotype : N//N ou N//n.

Les chiots sont tous noirs et la mère sable. Recouper les différents génotypes pour déterminer le(s) génotype(s) possible(s) du père.

Question 4

Que serait la couleur du père si les chiots étaient tous de couleur sable ?

Pour que tous les chiots soient de couleur sable, ils ne doivent présenter que l’allèle s de façon homozygote. La mère est déjà de couleur sable et ne présente que l’allèle s de façon homozygote. Le père doit aussi avoir une homozygotie pour cet allèle s.

Par conséquent, l’expression de la synthèse des pigments ne peut pas avoir lieu et le chien mâle doit être aussi de couleur sable !

Le père devrait avoir un certain phénotype et génotype dépendant de celui de la mère.