Cours Le séquençage de l'ADN
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

L'énoncé

Remplir le QCM suivant pour vérifier ses connaissances sur la notion d’espèce au travers du séquençage d’ADN.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Parmi les produits suivants lequel peut être le produit direct de la transcription d’un gène ?

Un ARN messager.

Un ARN pré-messager.

Un gène peut être transcrit en ARN pré-messager (qui subira ensuite une maturation en ARN messager prêt à être traduit en protéine), mais également en d’autres types d’ARN : ARN de transfert, ARN ribosomique par exemple, non destinés à être traduits en protéine, qui exercent une fonction en tant qu’ARN. Ces fonctions peuvent être : régulation de la transcription, de la traduction, de l’expression génétique par exemple.

Une protéine.

Question 2

Les 46 chromosomes renfermés par chaque cellule humaine sont constitués de :

2,9 milliards de paires de base.

3,2 milliards de paires de base.

23 000 paires de base.

Question 3

Combien de protéines les 23 000 gènes humains permettent-ils de coder ?

23 000 protéines.

172 000 protéines.

300 000 protéines.

Les 23 000 gènes humains permettent de coder environ 300 000 protéines, et ce grâce à une maturation différentielle des ARN pré-messagers.

Question 4

A-t-on pu séquencer l’ensemble des 3,2 milliards de paires de base du génome humain ?

Non, seulement 2,9. 

En effet, on ne peut séquencer les séquences hautement répétées des centromères et télomères.

Oui, après 40 ans de recherche et à l’issue de l’Human Genome Project dans les années 2000, on y est enfin parvenu.

Question 5

Quelle méthode peut-on employer pour amplifier une séquence ADN que l’on cherche à connaître ?

La méthode de PCR.

Pour amplifier une séquence ADN que l’on cherche à connaître, on peut recourir à la méthode de PCR. 

La méthode de rt-PCR.

La méthode de rt-PCR permet d’obtenir le même résultat, mais en partant d’une séquence ARN.

La méthode de Northern Blot.

Question 6

Quel est le principe de la méthode de séquençage par Maxam et Gilbert ?

Découper spécifiquement la séquence à déterminer en morceaux avec lesquels on fait ensuite une électrophorèse.

En effet, après avoir amplifié la séquence à déterminer via une PCR, on dépose les fragments dans 4 tubes contenant des dénaturants coupant la séquence là où une base spécifique est rencontrée. La migration des produits sur un gel de polyacrylamide permet ensuite de les trier par taille et reconstituer la séquence.

Fixer des fluorochromes, un par type de nucléotide, sur la séquence, puis en analyser le rayonnement pour rétablir l’ordre d’enchaînement, une longueur d’onde correspondant à un nucléotide.

Synthétiser la séquence à déterminer en lui faisant incorporer notamment des ddNTPs marqués par des fluorochromes, qui lorsqu’ils sont incorporés stoppent la polymérisation puis analyser les différents produits de polymérisation obtenus.

Question 7

Quel est le principe de la méthode de séquençage par Sanger ?

Découper spécifiquement la séquence à déterminer en morceaux avec lesquels on fait ensuite une électrophorèse.

Fixer des fluorochromes, un par type de nucléotide, sur la séquence, puis en analyser le rayonnement pour rétablir l’ordre d’enchaînement, une longueur d’onde correspondant à un nucléotide.

Synthétiser la séquence à déterminer en lui faisant incorporer notamment des ddNTPs marqués par des fluorochromes, qui lorsqu’ils sont incorporés stoppent la polymérisation puis analyser les différents produits de polymérisation obtenus.

Question 8

Pourquoi un ddNTP, contrairement à un dNTP, ne permet pas la poursuite de l’élongation de l’ADN s’il est incorporé dans la séquence en cours de réplication ?

Car les ddNTPs sont attachés à un fluorochrome pour être identifiés ce qui empêche l’établissement de liaisons avec le prochain nucléotide de la séquence.

Car les ddNTPs par comparaison aux dNTPs ont perdu leurs groupements –OH en 2’ et 3’ ce qui fait que le prochain dNTP ne peut s’y lier.

Un ddNTP, contrairement à un dNTP, ne permet pas la poursuite de l’élongation de l’ADN s’il est incorporé dans la séquence en cours de réplication car les ddNTPs par comparaison aux dNTPs ont perdu leurs groupements –OH en 2’ et 3’ ce qui fait que le prochain dNTP ne peut s’y lier.

Car les ddNTPs par comparaison aux dNTPs ont ont deux groupements –OH supplémentaires en 2’ et 3’ ce qui fait que le prochain dNTP ne peut s’y lier.

Question 9

Dans les années 90, combien de temps fallait-il pour séquencer une séquence de 800 nucléotides ?

Il fallait environ 5 jours.

Il fallait environ 3 jours.

Il fallait environ 11h.

Question 10

À quoi sert principalement le Barcoding ?

Le barcoding est surtout utilisé pour établir des liens de parenté entre espèces.

Le barcoding est surtout utilisé pour identifier des liens de parenté entre individus.

Le barcoding est surtout utilisé pour identifier une espèce.