Cours L'évolution des génomes au sein des populations
QCM
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

L'énoncé

 Remplir le QCM suivant pour vérifier ses connaissances sur le modèle de Hardy Weinberg. Selon les questions, plusieurs réponses sont possibles.


Tu as obtenu le score de


Question 1

Qu’est-ce qui définit une population ?

Il s’agit d’un groupement d’individus spatialisés.

Il s’agit d’un groupement d’individus de la même espèce.

Il s’agit de l’ensemble des individus d’une espèce.

Une population est un groupement d’individus de la même espèce, spatialisés c’est-à-dire se trouvant dans un espace délimité.

Question 2

Dans le modèle d’Ernst May :

Un individu constitue une unité héréditaire.

Un allèle constitue une unité de sélection.

Un allèle constitue une unité héréditaire.

Un individu constitue une unité de sélection.

Se remémorer ce qu’a énoncé Ernst May pour étudier l’évolution d’individus dans le temps.

Pour Ernst May, le gène constitue l’unité héréditaire par le biais des allèles qui sont transmis de génération en génération. Les individus, qui sont le résultat de l’expression des allèles qu’ils portent (ils sont un phénotype), et sont plus ou moins bien adaptés à leur environnement en fonction des avantages que leur procurent ou non ces allèles, constituent l’unité de sélection. C’est par le biais de l’individu que les allèles sont sélectionnés.

Question 3

On considère une population de 200 individus dans laquelle il y a 32 individus blancs et 72 individus noirs. Les allèles codant pour la couleur blanche, et pour la couleur noire, sont tous deux dominants et sont des versions du même gène. Cette population est à l’équilibre de Hardy Weinberg. Quelle est la fréquence de l’allèle codant pour la couleur blanche ?

0,16

0,4

0,36

La population est à l’équilibre de Hardy Weinberg. Si l’on appelle $N$ l’allèle responsable de la couleur noire, et $B$ l’allèle responsable de la couleur blanche, les individus noirs sont de génotype $(NN)$ et les individus blancs de génotype $(BB).$

D’après Hardy Weinberg, si on appelle $p$ la fréquence de l’allèle $B,$ on a $f(BB)=p^2.$

Donc $p= \sqrt{f(BB)}$

Ici $f(BB) =\frac{32}{200}=0,16 $

Donc $p=\sqrt{0,16}=0,4$

0,6

Nommer les allèles responsables de la couleur blanche ou noire. Se rappeler ce que pose le modèle de Hardy Weinberg.


Exprimer les fréquences des différents génotypes pour en déduire les fréquences alléliques.

Question 4

Dans cette même population, quelle est la fréquence de l’allèle codant pour la couleur noire ?

0,16

0,4

0,36

0,6

La population est à l’équilibre de Hardy Weinberg. Si l’on appelle $N$ l’allèle responsable de la couleur noire, et $B$ l’allèle responsable de la couleur blanche, les individus noirs sont de génotype $(NN)$ et les individus blancs de génotype $(BB).$

D’après Hardy Weinberg, si on appelle $q$ la fréquence de l’allèle $N,$ on a $f(NN)=q^2.$

Donc $q= \sqrt{f(NN)}$

Ici $f(NN) =\frac{72}{200}=0,36$

Donc $p=\sqrt{0,36}=0,6$

 

On sait également que $q=1-p$ or on a déterminé $p$ à la question précédente : $p=0,4.$

Donc $q=1-p=1-0,4=0,6$

Procéder comme à la question précédente ou se remémorer la relation entre la fréquence allélique de l’allèle codant pour la couleur noire et l’allèle codant pour la couleur noire.


Rappel : 200 individus au total, 32 blancs, 72 noirs.

Question 5

Dans cette même population, combien y a-t-il d’individus gris ?

96

La population est à l’équilibre de Hardy Weinberg. Si l’on appelle $N$ l’allèle responsable de la couleur noire, et $B$ l’allèle responsable de la couleur blanche, les individus noirs sont de génotype $(NN)$ et les individus blancs de génotype $(BB).$ Les individus gris sont eux de génotype $(NB).$

D’après Hardy Weinberg, si on appelle $q$ la fréquence de l’allèle $N,$ et $p$ la fréquence de l’allèle $B$ ; on a $f(NB)=2pq.$

Donc le nombre d’individus gris vaut $2pq \times n$ où $n$ est la taille de la population (200). Donc le nombre d’individus gris vaut $2 \times 0,4\times 0,6\times 200= 96$

 

On pouvait également déduire ce nombre sachant qu’il y a 200 individus dont 32 blancs, 72 noirs et le reste gris soit 200-72-32=96.

32

72

48

Utiliser les réponses aux questions précédentes et se remémorer les expressions du modèle de Hardy Weinberg.


Les individus de cette population sont soit noirs, soit blancs, soit gris. Rappel : 200 individus au total, 32 blancs, 72 noirs.