Cinquième > Apprendre à apprendre > Un peu de théorie > C’est quoi le cerveau ?

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

C'est quoi le cerveau ?

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Le cerveau est l’organe qui dirige toute la vie : les pensées, les relations sociales, les gestes, les performances sportives, les émotions, etc. Apprendre à le connaître et apprendre à savoir comment il fonctionne pourra t’aider à mieux te connaître, à mieux maîtriser tes émotions et tes apprentissages.

 

I. Comment est fait le cerveau ?

 

 

Le cerveau est protégé par les os du crâne et le liquide céphalo-rachidien dans lequel il baigne. Il travaille en association étroite avec deux autres structures :

- le cervelet, petite structure qui sert de sas de contrôle en vérifiant ce qui entre et ce qui sort du cerveau.

- le tronc cérébral qui joue surtout dans les automatismes. Il régule par exemple la respiration et le rythme cardiaque.

À la suite du tronc cérébral, il y a la moelle épinière qui circule dans la colonne vertébrale. De cette moelle épinière partent différents nerfs qui font le lien avec le reste des organes.

 

Le cerveau fait à peu près 2 % du poids du corps. Pour un adulte, c’est environ 1,5 kg. Pourtant, il consomme entre 20 et 30 % de toute l’énergie, ce qui explique que tu puisses avoir faim après un contrôle compliqué ou que tu puisses avoir du mal à te concentrer si tu as le ventre vide.

 

Il est composé de deux parties, dites hémisphères, un à droite et un à gauche. La surface est toute plissée, ce qui le fait ressembler à une noix. Sur chaque hémisphère, on peut délimiter schématiquement différentes zones qui ont des fonctions différentes. C’est ce que l’on appelle des lobes :

- à l’arrière, le lobe occipital sert à traiter la vision,

- sur les côtés, les lobes temporaux servent à traiter l’audition et le langage,

- sur le dessus, les lobes pariétaux servent à commander les muscles,

- à l’avant, le lobe frontal permet de raisonner, de planifier, de contrôler.

Ces zones ont des fonctions variées mais elles sont très connectées. Elles travaillent toutes ensemble. Ce travail est fait grâce aux neurones qui les composent.

 

II. Les neurones

 

Chaque humain possède entre 80 et 100 milliards de neurones. Ce sont des cellules qui ont une forme d’étoile ou d’arbre : un long tronc et des petits prolongements. Dans le cerveau, les informations circulent sous forme de courant électrique qui va jusqu’à 300 km/h dans ces neurones. Ces courants électriques sont porteurs des informations dans le cerveau, un peu comme des câbles électriques. Un neurone seul ne sert à rien, il a besoin de travailler avec les autres neurones. Ensemble, ils forment un réseau de neurones.

Les réseaux, créés par les connections entre les neurones, permettent de relier différentes parties du cerveau qui ont des rôles différents mais complémentaires. Par exemple, si tu veux écrire quelque chose, tu as besoin de la zone de ton cerveau qui permet de voir, mais aussi de la zone qui permet de commander ta main, ainsi que de la zone de la mémoire des lettres et des mots.

À la naissance, nous possédons déjà tout notre stock de neurones mais les connections ne sont pas encore réellement établies. Il n’y a pas beaucoup de connections. C’est en grandissant, en apprenant, en vivant différentes expériences que les connections vont se créer.

S’il y a un réseau beaucoup utilisé comme la lecture dont ont se sert tous les jours, alors ce réseau est petit à petit renforcé, de plus en plus rapide. C’est comme transformer un petit chemin de campagne en grande autoroute à force de l’utiliser. En revanche, s’il y a un réseau qu’on utilise peu, par exemple celui pour apprendre à jouer des maracas, alors ce réseau est supprimé petit à petit pour pouvoir réutiliser les neurones pour d’autres réseaux plus utiles. Ce phénomène de remaniement permanent du cerveau en créant ou en enlevant des connections et des réseaux est appelé la plasticité cérébrale.

 

Conclusion

 

Les neurones forment des réseaux qui relient les différentes parties du cerveau. C’est comme une trace de tout ce que tu as appris, que tu as vécu, que tu as expérimenté durant ta vie. Tu ne nais pas incompétent ou compétent, idiot ou génie même si des gens te disent le contraire. C’est à toi de profiter de la plasticité de ton cerveau, de le modeler pour en faire un outil de raisonnement, de créativité aux multiples compétences.