Première > Numérique et sciences informatiques > Langages et programmation > Mise au point d'un programme

MISE AU POINT D'UN PROGRAMME

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Mise au point d'un programme

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Introduction

 

L'être humain est aujourd'hui entouré d'un certain nombre d'appareils électroniques (téléphone, ordinateur, ...) sur lesquels il suffit d'appuyer sur la touche adéquate pour que l'appareil effectue ce que l'utilisateur attend.

La complexité de ces nouveaux appareils est grande et il devient difficile pour le non initié de comprendre par la raison ce qu'il se produit à l'intérieur de l'appareil qui se transforme alors en boite noire, dont on ne maitrise pas le fonctionnement. 

Le programmeur est au rebours de cette démarche. Il transforme les machines, qui sont de simples machines à calculs en des machines capables d'écrire ou de dessiner, et résout des problèmes (évaluation des performances, création de modèles, prédictions,...). 

Un ordinateur est une machine qui effectue donc des opérations composées de signaux électriques. Le programmeur n'utilise que très rarement ce langage qui s'apparente au langage maternel ou machine mais utilise plutôt des langages plus élevés, c'est à dire plus proches du langage des êtres humain. 

 

II. Mise au point d'un programme

 

En développant un algorithme, et comme dans toute activité humaine, des erreurs peuvent se glisser. On parle alors de bugs. 

Il peut s'agir d'erreurs de syntaxe, c'est à dire que le logiciel ne parvient pas à déchiffrer une partie de l'algorithme car une commande a mal été écrite. Dans ce cas là, l'ordinateur retourne un message d'erreur qu'il s'agira de comprendre pour trouver l'erreur et la corriger.

Il peut aussi s'agir d'erreurs sémantiques ou logiques, qui sont plus difficiles à trouver car l'ordinateur produit un résultat mais ce dernier ne correspond pas au résultat attendu.

Ainsi, en croyant demander une opération à l'ordinateur, notre programme demande à l'ordinateur autre chose que ce dernier réalise mais qui ne correspond pas à nos attentes : un ordinateur fait seulement ce qu'on lui demande de faire. 

Dans certains cas, le programme peut ne pas s'arrêter car les conditions d'arrêts d'une boucle peuvent ne jamais être atteintes.
Enfin, il existe des erreurs à l'exécution qui ont lieu lorsque le programme est très complexe et fait appel à des fichiers extérieurs. 

L'opération consistant à enlever les erreurs s'appelle la phase de débogage ou à l'action de debugger/déboguer. 

Pour cela, on procède à une exécution pas à pas du programme (ou d'une partie de ce dernier) de manière à suivre chaque variable du programme et suivre le changement d'affectation de ses variables, afin de s'assurer que cela correspond à nos attente.

On peut alors s'apercevoir d'une divergence entre nos attentes et la valeur réelle prise par la variable, permettant ainsi de remonter à l'origine de l'erreur : on repère par ce biais là des erreurs de logique.

PYTHON intègre une fonction Debug permettant d'effectuer une vérification pas à pas du programme.