Quatrième > Français > Grammaire > La formation et les classes de mot

LA FORMATION ET LES CLASSES DE MOT

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La formation et l'origine des mots

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

D’où viennent les mots que nous employons et comment se construisent-ils ?

 

I. Formation

 

Un mot est souvent construit à partir d’un radical et d’un préfixe et/ou d’un suffixe.

Par exemple : avec le radical « heure », l’heure parle du temps, mais quand on enlève le « e » final cela donne un mot qui est utilisé dans plusieurs autres mots construits par préfixation (on ajoute un préfixe) ou par suffixation (on ajoute un suffixe). On a « le bonheur » ou « le malheur » : on a ajouté des préfixes « bon » et « mal » qui ont un sens positif ou négatif. Si on rajoute des suffixes, on peut avoir l’adjectif « heureux », ou on peut construire un adverbe « heureusement ». Si on ajoutant un préfixe et un suffixe, on peut avoir « malheureusement ».

Mais il y a des règles qui s’ajoutent et qui tiennent à l’usage que l’on fait des termes et à la manière dont ils se sont institués dans la langue au fil des siècles.

 

II. Origine

 

Le français est une langue romane issue du latin. Par exemple : on est parti du terme « heure », venant de hora en latin et qui veut dire la même chose.

Le territoire sur lequel nous sommes actuellement était sous l’Empire romain pendant des siècles et la langue de l’empire était la langue latine. Cette langue latine a dominé et effacé l’autre langue qui existait sur ce territoire, la langue galloise. On a hérité de ce latin, qui a bougé au niveau de la prononciation et de la manière de construire les phrases et dire la syntaxe, mais c’est la base dont part le français. C’est une langue romane, mais ce n’est pas la seule, il y a aussi l’italien, l’espagnol, le portugais ou le roumain.

La plupart de mots français ont une origine latine. Mais il y a d’autres mots qui ont une origine gauloise, étrangère ou régionale. Par exemple : « la cervoise » était ce qui était fabriqué par les gaulois. Le mot a demeuré parce qu’il ne correspondait pas à un autre mot en latin. Il y a aussi des mots qui viennent des langues étrangères comme « spaghetti » (de l’italien) ou « parking « (de l’anglais). Ce sont de mots qui deviennent français, on acte le fait que ces mots sont utilisés de manière courante. Les italiens ne vont pas dire « un spaghetti », mais en français on peut le dire : c’est donc bien devenu un mot français.

Un terme régional : « fougasse » désigne un plat de la gastronomie de la région de Provence. « Baragouiner » est un mot d’origine bretonne que désigne le pain et le vin. On ne comprenait pas le breton qui demandait « baragouine » dans un restaurant et donc cela a donné le terme « baragouiner » en français, qui veut dire que quelqu’un dit de choses qu’on ne comprend pas.

On peut s’amuser à construire de nouveaux mots et il est aussi intéressant de chercher l’étymologie, l’origine des mots, pour savoir pourquoi on utilise un terme et quelle est son histoire.