Sixième > Apprendre à apprendre > Mieux mémoriser pour réussir les contrôles > Quelques stratégies mnémotechniques pour mémoriser

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

Stratégies mnémotechniques pour mémoriser

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Associer avec d’autres connaissances

Rien de mieux pour apprendre une nouvelle information que de l’associer à d’autres informations déjà bien connues et bien mémorisées. Par exemple, si tu dois retenir un code d’accès de porte 4775B, tu peux associer les chiffres entre eux et les relier à des informations connues : 47 serait l’âge de ton père ; 75, le département de Paris ; B comme « bientôt à la maison ».

 

Associer avec un contexte ou une émotion

Le contexte dans lequel tu apprends quelque chose joue énormément dans la mémorisation. Par exemple, si tu as appris une chanson en vacances, autour du feu avec des amis, tu arriveras bien mieux à te rappeler la chanson si tu te plonges mentalement dans cette scène que tu as vécu en vacances.

 

Associer avec un lieu

Une technique de mémorisation rendue célèbre par Sherlock Holmes s’appelle la technique de mémorisation du palais de la mémoire ou méthode des loci. Tu utilises un lieu très connu (ta classe, ta maison, une maison de vacances) et tu places dans les différents lieux les mots ou les notions que tu souhaites apprendre. Par exemple, placer un mot dans le tiroir de la commode, placer un autre mot sous la table de la salle à manger, dans le lustre, etc. Ainsi, quand tu auras besoin de récupérer ces notions ou ces mots, il te suffira de te plonger en mémoire dans le lieu et de t’y promener pour récupérer les informations là où tu les as placées.

 

Utiliser les cinq sens

Si tu utilises tous tes sens, tu apprendras mieux et tu mémoriseras mieux. Tu te souviens comment tu as appris l’alphabet ? En chantant certainement. Le fait d’associer du rythme à ce que tu apprends aide à mémoriser. N’hésite pas à apprendre en parlant, en chantant, en bougeant.

 

Créer des scénarios

Voici une grille d’images. Tu peux essayer de créer un scénario, une petite histoire, avec les différentes images. Normalement, tu en retiens beaucoup car le fait de te créer un scénario t’aide à bien mémoriser toutes les images.

 

Des rimes et des acronymes

Stratégie bien connue et indémodable, rimes, acronymes et phrases mnémotechniques sont très efficaces pour mémoriser sur le long terme. Vous connaissez tous « Mais où est donc Ornicar ? » pour mémoriser les conjonctions de coordination. De même, la phrase « me voici tout mouillé je suivais un nuage » permet de mémoriser l’ordre des planètes. Enfin, pour aller plus loin, il existe en chimie une phrase afin de mémoriser la troisième ligne du tableau périodique des éléments : « Napoléon mangea allègrement six poulets sans claquer d’argent ».