Sixième > Français > Conjugaison > L'infinitif et les groupes verbaux

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

L'infinitif et les groupes verbaux

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

I. Le verbe

 

Parler de l'infinitif, c'est parler du verbe, puisque l'infinitif est un mode verbal qui ne fonctionne pas avec des personnes, mais avec des pronoms personnels « je, tu, il, elle, nous, vous, ils ».

C'est aussi un mode qui ne répond pas à une époque, lorsque l’on dit un verbe à l'infinitif comme « partir », on ne sait pas s’il appartient au passé, au présent ou au futur. L'infinitif sert à citer les verbes, c'est-à-dire que quand on veut parler d'un verbe, on employe l'infinitif. C'est pour cette raison que le dictionnaire cite les verbes et pour donner une définition, on cherche toujours le verbe par son infinitif.

 

II. Les groupes verbaux

 

C'est à partir de cet infinitif que s'élabore toute la conjugaison. A partir de l'infinitif, on dissocie trois groupes verbaux. Pour trouver les groupes verbaux, il faut passer par l'infinitif.

 

A. Le premier groupe

Le premier groupe regroupe tous les verbes qui ont un infinitif en « -er », c'est-à-dire que lorsque on met un verbe à l’infinitif et qu’il finit par « -er », ce verbe appartient au premier groupe, sauf le verbe « aller », puisqu’il a une conjugaison particulière. Il va dans le troisième groupe, qui regroupe des cas particuliers. Par exemple pour le premier groupe on a « dessiner », qui finit en « -er » donc qui appartient au premier groupe. C’est pareil pour « patiner, manger », etc.

 

B. Le deuxième groupe

Le deuxième groupe regroupe les infinitifs en « -ir ». Mais attention, seulement ceux qui font « -ir » à l'infinitif et qui ont un participe présent qui finit par « -issant » ou alors un présent pour « nous » qui finit en « -issons ». Par exemple,  « finir » est un verbe en « -ir »  et lorsque on le met au présent, il donne « nous finissons », donc il finit bien par « -issons ». Ainsi on peut dire qu'il appartient au deuxième groupe. C’est pareil pour « aboutir » : on a « en aboutissant » ou « nous aboutissons » ; ou « fleurir » : « fleurissant » ou « fleurissons ». Il faut ces deux conditions, mais ce n'est pas le cas pour tous les verbes. C’est seulement ceux dans lesquels on entend « -issons » ou « -issant » au participe présent ou au présent de l'indicatif.

 

C. Le troisième groupe

Le troisième groupe est un groupe qui regroupe tous les autres verbes, certains verbes en « -ir », par exemple « partir », car on ne dit pas « nous partissons », on dit « nous partons ». On n’a pas la terminaison en « -issons », donc on le classe dans le troisième groupe.

Ensuite les verbes en « -re », par exemple « prendre, croire », etc. Des verbes en « -oir », tels que « pouvoir, voir » et le verbe « aller ». On le classe dans le troisième groupe à cause de sa conjugaison qui est particulière. On classe les verbes « être » et « avoir » dans le troisième groupe également.