Sixième > Histoire-Géographie > Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique > La naissance du monothéisme juif dans un monde polythéiste

LA NAISSANCE DU MONOTHÉISME JUIF DANS UN MONDE POLYTHÉISTE

Accède gratuitement à cette vidéo pendant 7 jours

Profite de ce cours et de tout le programme de ta classe avec l'essai gratuit de 7 jours !

Démarrer l'essai gratuit

La naissance du monothéisme juif dans un monde polythéiste

Permalien

Télécharger la fiche de cours Les téléchargements sont réservés uniquements aux abonnés

Quand et dans quelles circonstances le monothéisme juif est-il né ?

 

I. Qui sont les Hébreux, le peuple de la Bible ?

 

Au deuxième millénaire avant J.-C., les Hébreux sont un peuple de nomades qui vivent dans la région du Proche-Orient. Contrairement aux Romains polythéistes, les Hébreux croient à Yahvé, un dieu unique. Yahvé leur donne la Terre promise appelée terre de Canaan située dans l’actuelle Palestine. Les Hébreux s’y installent et deux royaumes apparaissent : le royaume d’Israël et le royaume de Juda. Entre le VIIIe et le VIe siècle avant J.-C., ces deux royaumes font face à de nombreuses invasions.

 

 

Les Assyriens envahissent le royaume d’Israël. Au VIe siècle avant J.-C., le royaume de Juda est envahi par Babylone. Ces invasions séparent le peuple juif, les font fuir ou vivre sous la domination de puissances étrangères. Face à ces invasions, le roi de Juda rédige un texte sur la vie du peuple hébreu juif et de leurs pratiques, afin que chacun, où qu’il soit, puisse avoir l’histoire de son peuple et les rites pour adorer Yahvé.

C’est entre le VIIIe siècle et le IIe siècle avant J.-C. que la Bible est rédigée par les grands fonctionnaires qui s’exilent à Babylone lors de la seconde invasion des Assyriens dans le royaume de Juda.

Les Hébreux considèrent qu’un prophète va venir leur expliquer le chemin que Yahvé a choisi pour eux. Ce messager est Moïse, qui a pour mission de réunir le peuple hébreu et de redonner une unité par la terre promise par Yahvé. Moïse sert d’intermédiaire entre Yahvé et le peuple hébreu réduit à l’esclavage chez les Égyptiens. Moïse libère ce peuple et le ramène sur la terre de Canaan.

 

II. Les fondements du monothéisme juif

 

Les fondements du monothéisme juif sont un moyen d’unifier le peuple juif. Ils sont constitués de règles nommées les dix commandements. Moïse les aurait reçues de Yahvé en montant sur le mont Sinaï après avoir libéré les Juifs d’Égypte.

 

Un autre fondement est le shabbat, le samedi est le jour de repos.

Les fêtes religieuses sont en lien avec les écrits de la Bible hébraïque, c’est-à-dire les écrits de l’histoire de cette religion. Parmi les fondements il y a des interdits alimentaires. Les Juifs ne mangent pas de porc et mangent une viande kasher (la viande a suivi un rite avant d’être mangée).

À cette époque les puissances grecques, romaines et égyptiennes sont polythéistes. La croyance un un seul dieu, Yahvé et son messager, Moïse, est nouvelle et constitue un des fondement du monothéisme juif.

 

III. Une communauté persécutée

 

Entre le VIIIe et le VIe siècle avant J.-C., le peuple hébreu subit les invasions des Assyriens puis des Babyloniens. Il est réduit en esclavage par les Égyptiens et les Romains qui détruisent le grand temple de Jérusalem en 70 après J.-C. Ce temple était un grand lieu de réunion et de prière du peuple juif.

Ces nombreuses persécutions dispersent les juifs dans le bassin méditerranéen, c’est ce qu’on appelle la diaspora. Les Juifs construisent d’autres bâtiments pour prier, ce sont les synagogues. Ces synagogues sont dirigées par un rabbin qui pour rôle de guider le peuple à travers les écrits bibliques hébraïques afin d’honorer Yahvé.